Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Satisfaction bourgeoise...

6 Septembre 2011, 05:06am

Publié par Father Greg

 

 

395.jpg« Il faut toujours revenir à la réflexion pour trouver par-delà l’obstacle des routines le chemin de la lucidité, pour peser au milieu de nos théories et de nos partis pris, la part de vérité qui s’y trouve, mais systématisée, pour rejeter celle d’aveuglement volontaire, pour rendre, par une prise de conscience, nos sensations et nos sentiments libre de leur exercice. Cette tâche requiert un constant scrupule de la pensée et de son honnêteté. Notre époque n’y incite guère. Elle a ses déviations mentales : la moindre n’est pas de nous persuader qu’une pensée est justifiée par la seule ingéniosité de sa découverte et qu’elle peut disposer d’un centre de gravité. L’intelligence contemporaine, comme le mineur, creuse sa galerie n’importe où devant elle, pourvu qu’elle en tire quelque chose. Elle ne pense plus à se diriger ; elle devient un jeu ; elle oublie ses responsabilités. Les mots jadis chargés de signifier l’idée, cèdent à leur propre vertige ; les idées, les idées elles-mêmes, dont l’admirable mission est de traduire avec clarté l’obscur qui en nous a force de présence, ne se déduisent plus que de leur possibilités dialectiques. Or une pensée n’est pas justifiée seulement parce qu’on a su la concevoir ; le cerveau n’a pas charge de la sécréter sur le réel ainsi qu’un acide sur la craie pour en tirer des bulles irisées, nées d’une œuvre de corruption et de destruction. Elle n’est pas la démonstration d’un mécanisme mental agile, car avant tout elle doit contrôler ses sources et sa démarche en adhérant à ce qui se vérifie. »

 

René Huygue, Dialogue avec le visible.

Commenter cet article