Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Homme et Femme il les créa...

13 Janvier 2013, 02:42am

Publié par Fr Greg.

 

eden.jpg

 

 

Par la communion des personnes, l'homme devient image de Dieu (14 novembre 1979).

Le récit de la création de l'homme, dans le premier chapitre de la Genèse, affirme dès le début que l'homme a été créé à l'image de Dieu, en tant qu'homme et femme. Le récit du chapitre 2 ne parle pas de l'« image de Dieu », mais révèle que la complète et définitive création de l'« homme » s'exprime dans le fait de donner vie à cette « communion de personnes » que forment l'homme et la femme... L'homme devient image de Dieu moins au moment de la solitude qu'au moment de la communion. En effet « dès l'origine » il est non seulement une image qui reflète la solitude d'une Personne qui régit le monde mais, rappelle Jean-Paul II, aussi et essentiellement image d'une insondable communion divine de Personnes, (pp. 53 - 54)


La révélation et la découverte de la signification conjugale du corps (9 janvier 1980).


Il y a un lien très fort entre le mystère de la création en tant que don et cette « origine » béatifique de l'existence de l'être humain comme homme et femme, dans toute la vérité d'une communion entre les personnes. Quant à la vue de la première femme le premier homme s'est écrié : « EIle est l'os de mes os et la chair de ma chair » (Gn 2, 23), il affirmait seulement l'identité humaine de deux êtres. En s'exclamant ainsi, il semblait dire : voilà un corps qui exprime la « personne » ! ... Le corps manifeste la réciprocité et la communion des personnes. Il l'exprime dans le don... Voici ce qu'est le corps : un témoin de la création en tant que don fondamental, donc un témoin de l'Amour comme source... La masculinité-féminité - c'est-à-dire le sexe - est le signe originel d'une donation créatrice... Cette « origine » béatifique.. de l'homme comme homme et comme femme est liée à la révélation et à la découverte de la signification du corps qu'il convient d'appeler « conjugale »... Nous avons déjà constaté, exprime Jean-Paul II, que les paroles qui expriment la première joie de la venue de l'être humain à l'existence comme « homme et femme » (Gn 2, 23) sont suivies immédiatement par le verset qui établit leur unité conjugale (Gn 2, 24), puis par celui qui atteste la nudité de chacun d'eux qui « n'en ont aucune honte », l'un vis-à-vis de l'autre (Gn 2, 25). C'est précisément cette confrontation significative qui nous permet de parler de la révélation et en même temps de la découverte de la signification « conjugale » du corps dans le mystère même de la création... (pp. 79 - 80)


Quand l'homme-personne devient don (16 janvier 1980).

Le Créateur les a voulus, chacun d'eux, « pour eux-mêmes » (cf. Gaudium et Spes n° 23). Et ainsi, dans la première rencontre béatifique, l'homme retrouve la femme, et la femme le retrouve, lui, l'homme. Et ainsi, celui-ci accueille intérieurement la femme ; il l'accueille telle que le Créateur l'a voulue « pour elle-même », telle qu'elle a été, avec sa féminité constituée dans le mystère de l'image de Dieu ; et, réciproquement la femme accueille de la même manière l'homme, tel que le créateur l'a voulu « pour lui-même » et l'a constitué avec sa masculinité. C'est en cela, explique Jean-Paul II, que consistent la révélation et la découverte de la signification conjugale du corps... (pp. 84 - 85)

Jean Paul II, Catéchèses sur le corps.