Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Ce point de rencontre de notre néant avec la lumière qui nous en sauve ..

15 Mai 2020, 00:42am

Publié par Grégoire.

Ce point de rencontre de notre néant avec la lumière qui nous en sauve ..

« On peut donner sa vie pour trois fois rien. La donner ou la perdre. Ce n'est pas moi qui le dis, c'est un petit étang dans les hauteurs de Saint-Sernin. Ce sont les événements de la lumière sur son eau sensible. Je suis sur la rive, à vingt mètres de l'apparition. Comment la nommer : rien, mais un rien enflammé. Un ange hollandais a renversé une poignée de diamants sur l'eau claire. Une fortune de rien, un fourmillement de lumières sur l'eau comme dans l'âme..

Qu'est ce que l'âme ? Descartes s'interrogeait sur ce mot dont il avait un léger scrupule à se débarrasser. Ces philosophes : si seulement ils avaient l'idée de regarder le ciel par la fenêtre ! Les chats sur ce sujet ont beaucoup d'avance. L'âme naît au point de rencontre de notre néant avec la lumière qui nous en sauve. Elle n'est pas sans rapport avec le déambulatoire de ces arbres dont les branches basses boivent l'eau verte près des roseaux. L'éclatement bleu d'une campanule ou la minuscule barque vert sombre lui donnent beaucoup de joie, mais cette lumière, oh, cette lumière qui danse pieds nus sur l'eau captive ! 

Tout donner, tout perdre et qu'on n'en parle plus. Ne plus penser à rien, c'est commencer à bien penser. Ne rien faire c'est déjà faire un pas vers Dieu. 

« Rien » est ce qui permet à la splendeur de descendre un jour sur les eaux d'un étang comme partout sur la terre ignorante ».

Christian Bobin, La grande vie.

 

Commenter cet article