Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Hiroshige

1 Février 2016, 06:00am

Publié par Grégoire.

tableaux d'Hiroshige
tableaux d'Hiroshige
tableaux d'Hiroshige

tableaux d'Hiroshige

Son salon à lui seul mériterait un roman…

Elle rêve devant ses tapisseries bien plus que tous ces collectionneurs blasés ou autres propriétaires de "show room » new yorkais....

Elle soigne avec son coeur et son plumeau son patrimoine à elle, amassé depuis des siècles car chez elle le temps se cogne à l’éternité..

Sur ses étagères, quelques angelots facétieux et cette incroyable collection de poupées, royales ou paysannes, en tige de mais, en crochet ou porcelaine, rituelles, ethniques, un peu sorcières un peu fées, un peu gardiennes d’immeuble.. avec des yeux de verre trop maquillés, qui vous fixent tristement.

Elle m’accueille dans cette pièce aux baies coulissantes qu’on appelle « véranda".. qui se transforme sous ces latitudes et par tempête comme ce matin en gros bocal ou aquarium géant..

Et sur les murs, de subtiles assonances comme une vague horreur du vide, des virtuosités au petit point, de rutilantes tapisseries réalisées par ses mains qui ont aujourd’hui toute la bonté et la douceur de celles du christ de Grunwald.

 

Elle s’arrête émerveillée devant son Angélus de Millet qui lui vient de sa mère, devant cette scène galante à la Watteau et ce pierrot qui vous scrute avec une terrible mélancolie.. Je la vois comme possédée par ce brûlant virus de la décoration et muséographie.. avec ce supplément d'âme qui manque tant à nos conservateurs des musées nationaux...

« C'est romantique chez moi.. allez tu boiras bien une bolée de cidre?"...

Alors j’oublie tout et je me glisse avec sensualité contre ses coussins fait maison en crochet et je reçois ce que je suis venue chercher, cette vague de tendresse plus brûlante que toutes celles d’Hiroshige...

L'art rend il heureux?… grande question ! et si l'art c’était juste un instant comme celui-ci, une rencontre qui vous redonne l’envie d'écrire quelques phrases à un ami très cher...!

SRD.

Commenter cet article