Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

La découverte de l'amour abolit la crainte

14 Mars 2012, 04:05am

Publié par Father Greg

aphroditeII fallait sans doute, il faut toujours au commencement de la sagesse, un régime de crainte. L'homme devait être d'abord assujetti à des commandements avec des sanctions, mais maintenant que Jésus lave les pieds de ses Apôtres, il n'est plus question d'interdits ni même de commandements. Il n'y a plus que l'amour, l'Amour qui est victime et révèle le Bien comme Quelqu'un, l'Amour qui révèle le Bien comme l'Amour, et le Mal comme la mort de cet Amour crucifié par ceux, pour ceux et en ceux qui Le refusent.

 

La grande découverte, c'est que le Bien n'est pas un interdit qui vient du dehors, mais une Lumière qui jaillit du dedans.

 

Le Bien est une Présence qui nous est confiée, un Amour qui nous attend ; le Bien a un visage, le Bien est un Cœur comme Jésus nous le révèle dans son agonie.

 

Le Bien est une Personne à aimer, ce n'est pas quelque chose à faire. C'est seulement dans cette perspective qu'une nouvelle morale peut se situer et être comprise et admise. Mais cette nouvelle morale est éternelle, et, quand on la dit nouvelle, il s'agit de la nouveauté de l’Evangile puisque cette morale est née avec le Cœur du Christ et que ce Cœur est Amour.

 

Et voilà donc la seule sanction : celui qui ne se libère pas de lui-même et ne s'affranchit pas de ses servitudes internes n’existe pas ! Il ne parvient pas à son humanité, il reste un embryon au moins dans son expérience terrestre, quitte à poursuivre l’expérience ailleurs, dans ce « purgatoire » qui est peut-être justement cette possibilité pour des êtres embryonnaires, et qui sont restés tels, de s’accomplir et de se trouver.

 

Maurice Zendel