Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Entre dans la joie...!!!

13 Novembre 2011, 05:00am

Publié par Father Greg

 

« Tu as été fidèle pour peu de choses... entre dans la joie de ton maître »

 

800px-August Macke 027   Qu’est-ce qui nous empêche d’entrer dans la Joie, de nous laisser prendre par Sa joie ? Le troisième serviteur -qui n'a plus que ses yeux pour pleurer- nous manifeste ce refus terrible, cette tentation d'un repli sur soi tel que ça l'empêche d'être saisi par la joie de Dieu.

 

Pourtant, quel mal a-t-il fait ?! Aucun..., et même, il rend à son maître la somme exacte qui lui a été confiée... mais précisément, ce n’est pas une somme qui a été « confiée » ! Mais lui en est resté à quelque chose qui se mesure, qui se calcule ; il regarde Dieu comme un juge qui attend de nous des résultats ! Et donc il calcule : pas de prise de risque ! Il veut être nickel chrome ! Sans tache et sans défaut : et ça, c’est complètement stérile !!! Malheur aux « purs » !

 

C’est quoi ce talent qui nous est d’abord confié ? C’est justement la confiance du maitre pour nous ! Le mot « confier » revient constamment dans cet évangile : « Un homme, qui partait en voyage, appela ses serviteurs et leur confia ses biens »... et à son retour, au moment des comptes, les deux premiers serviteurs lui disent « tu m'as confié cinq talents, (deux talents)... J'en ai gagné autant… » « Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t'en confierai beaucoup ».

 

Le maître nous demande une confiance aveugle, folle, irrationnelle. C'est cela que Jésus réclame de nous ! Dieu nous fait confiance ; il nous associe à ses affaires, c'est-à-dire à son don, chacun selon nos capacités ; cette expression « chacun selon ses capacités » devrait sinon nous rassurer, au moins nous empêcher de nous comparer. Il ne s'agit pas de nous culpabiliser de ce que nous n'avons pas su faire ; d'ailleurs, le maître n'entre pas dans le détail des comptes avec les deux premiers ; Il n’a pas un projet tyrannique ou idéal sur nous ; Il réclame que nous soyons fous, comme lui est fou de confiance envers nous, et ça, c’est nécessairement fécond !

 

Vivre de Jésus qui nous fait confiance entraine nécessairement nos initiatives, des risques même : de choisir d’aller jusqu’au bout de cette confiance. Il nous a confié à chacun son don, son œuvre propre, qui a multiples facettes ! Les deux premiers serviteurs ont doublé la somme, en prenant le risque de tout perdre. Tandis que le troisième ne risquait pas de perdre quoi que ce soit : il s’est figé dans sa peur, il a interprété la parole du maître, et croyant avoir tout compris, il a jaugé son patron et décidé qu'il ne prendrait pas de risques, pour être sûr du résultat ! Il a eu peur !


      Nous ne sommes pas appelés à réussir, mais à être fidèles à sa confiance sur nous ! Dieu a foi en nous ! Il croit en nous dans même les plus petites choses ! Même dans ma médiocrité et mes failles ! Même si je me sens comme à la dérive, à moi de me donner entièrement à lui. Et c'est là que je suis possédé par la joie, Sa joie! Grâce à cette confiance constante, à cause de Sa foi en moi!


Les deux premiers serviteurs ont cru à la confiance qui leur était faite, et qui était énorme, puisque cinq talents, ou deux (ou même seulement un talent), ce sont des sommes considérables et ils ont osé prendre des initiatives, le risque de tomber.

 

Jésus nous confie l'Eglise, c’est-à-dire tous les hommes ‘en attente’ du royaume ;  aussi nous faut-il mendier de toucher cette confiance de Jésus sur nous qui veut qu’on le transmette, qu’on rende manifeste sa lumière et son don à chacun. Et, il attend  que l’on prenne les initiatives qui seront les nôtres : « Je vous ai choisis pour que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure. » (Jn 15, 16). Et nous n'avons pas à avoir peur car « de crainte, il n'y en a pas dans l'amour. » (1 Jn 4, 18).

 

Fr Grégoire.

Commenter cet article

navyroc 13/11/2011 12:38



J'ai bien aimé votre billet.


Bienvenue dans la communauté "communauté spirituelle"