Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Voici les noces de l'Agneau

19 Février 2021, 15:10pm

Publié par Grégoire.

Voici les noces de l'Agneau

« Un jour viendra où l’époux leur sera enlevé, ce jour-là ils jeuneront »

C’est surprenant : Dieu s’incarne pour nous épouser. Ces épousailles ont eut lieu et, on doit jeûner, être en deuil ?! Pourquoi? Curieuse manière d’épouser, de dire son amour ?! 

On est tellement habitué qu’on ne se pose plus de questions. Et puis, bon, on est paresseux et on se dit « bah oui, c’est ainsi, il faut bien se purifier… » C’est terrible notre désintérêt à creuser ce que Jésus veut vraiment ! Parce que c’est faire injure à la croix de Jésus que de ramener notre vie chrétienne à une purification morale ou religieuse ! 

Nos épousailles c’est à la Croix qu’elles se passent ! C’est là que se réalise notre divinisation. Jésus se sert de nos fautes, de nos péchés, de nos violences pour se donner à nous jusque dans son corps. Il s’est fait responsable de tout ce que nous sommes, et tout ce qu’il est, est mien. Comme dit la prière eucharistique, on ne fait qu’une seule chair avec Lui. Jésus vit en nous et nous en Lui !

Ce sont les vraies épousailles. Le mariage humain est un signe, mais l’intention première de Dieu quand « l’homme quitte son père et sa mère pour ne faire qu’une seule chair avec sa femme », annonce l’union de Jésus avec chacun de nous !

Le jeûne dont parle Jésus c’est le retard entre son don qui est effectivement réalisé et la jouissance de ce don : je ne possède rien de cet amour. La charité, l’amour de Jésus pour nous, c’est toute sa personne pour moi, tout de suite ! Cet amour est réel, il est là, j’en suis certain, mais je ne peux en profiter !

Comme la foi, c’est la lumière même de Jésus sur le Père, sur chacun de nous, et bien cette lumière est certaine, mais elle est telle qu’elle m’aveugle, elle n’a rien d’évident. Mon frère est une présence de Jésus, j’en suis certain, mais ce n’est pas évident. L’eucharistie c’est Jésus, j’en suis certain, mais cela n’a rien d’évident. Je suis définitivement pardonné et j’ai besoin de constamment le réentendre, parce que si j’en suis certain, ce n’est pas évident. Je dois jeûner de toutes ces évidences !

Et l’espérance, ce désir efficace de Jésus qui fait de nous des enfants du Père, qui nous rends saints en Lui : nous sommes déjà ressuscités avec Jésus, c’est absolument certain, mais je n’en vois pas le résultat efficace ! Nous sommes lumière du monde avec Jésus, c’est ce que nous sommes, mais je ne sais pas comment. 

Voilà le jeûne chrétien : vivre d’un amour qui est Jésus lui-même, qui me divinise : la charité, vivre d’une lumière qui est celle de Dieu lui-même : la foi, et de son désir efficace sur moi qui me met au terme : l’espérance, mais de cet amour je n’en ai aucune jouissance, de cette lumière aucune évidence, et de son désir efficace aucun résultat apparent !

Vivre d’un don divin, plus réel que tout ce que je vois, mais dont on a aucune jouissance, aucune évidence, ni résultats apparents, ce n’est pas du jeûne, c’est un martyr ! C’est tellement un martyr qu’on préfère se réfugier dans de petits efforts humains, sans voir qu’on diminue alors le don Jésus …

C’est pour cela que si on ne regarde pas Marie, on se plante complètement sur ce qu’on a à vivre ! Marie n’a pas eu à se purifier ! Non, elle est immaculée, et sa grâce c’est la nôtre, sinon on n’est pas chrétien !

Les conséquences du péché originel ne sont pas notre première lutte ! Notre première lutte c’est de vivre ces épousailles, ces noces actuelles, alors qu’il n’y a absolument rien d’apparent ! Tout vivre en victorieux car la victoire est déjà acquise, malgré des apparences humaines franchement pauvres et misérables ! Voilà le jeûne chrétien ! 

Grégoire +

 

Commenter cet article