Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

A british apparition..

8 Juin 2016, 05:34am

Publié par Grégoire.

A british apparition..

 

Un dimanche au Brompton Oratory, deux heures de "spectacle" au milieu des ors et de la pompe londonienne catholique; lectures et chants en latin, je ne comprends rien, je cherche le Christ derrière les volutes d'encens, je ne le vois pas, je ne l'entends pas non plus… d'ailleurs je n'en même pas le gout, ni le désir.. 

J'écoute le prêtre parler de cette pécheresse Marie Madeleine à qui le Christ s'adresse sévèrement avec ces mots violents « Noli me tangere je ne suis plus de ce monde. » Moi, je l'entends lui murmurer tendrement, doucement « Ma chérie, je t'offre le plus bel amour qui soit, la communion éternelle de nos deux âmes, comme un mariage mystique, je serai sans cesse près de toi, en toi, a jamais, ne pleure pas ». Mais pas trop le temps de rêver, ici on se lève, on s’agenouille, on s’assoit.. épuisant. j'ai mal à la cheville, je rêve d'une bière anglaise dans petit pub…. Et puis c'est fini, ouf ! franchement…

Dehors c'est le vrai ciel bleu, pas celui de tous les tableaux baroques de cette église qui cache la vue de Dieu dans des nuées d'angelots et de coton.. Une envie de chanter, de marcher, de danser, de respirer… Alors je retourne à Green park, je passe devant celui qui depuis trois jours m'offre des glaçons pour ma cheville qui me fait souffrir… On est devenu des amis, des vrais, pas à la Facebook, et quand il me voit, il quitte sa petite baraque à frites et coca et m'offre sa glace avec ce même regard que les Rois mages devant la Crèche.. ça frôle l'idolâtrie mais grâce à lui je marche presque normalement, j'esquisse même  un pas de danse pour le rassurer… Et puis soudain, je comprends que le Christ m'avait donnée rendez vous la ce matin, et non dans cette église perdue au milieu des beaux quartiers. mais si j'ai la foi, je le sens, Il me cherche sans se lasser, avec une patience et une tendresse folle...

Il y a une petite fille qui marche dans les herbes hautes de Green Park, elles lui arrivent presque aux épaules...pour elle c'est la jungle totale,..sa Birmanie à elle,..elle prend sa respiration pour tenter d'aller retrouver ses parents, je la regarde, totalement émerveillée et là aussi je vois le Christ sourire de la haut.. d'ici bas...je sais plus trop ou est le bas, ou est le haut en fait...! J'ai croisé ce matin deux poètes, deux artistes, deux éclats de lumière divine..

SRD