Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

La tentation du fidéïsme

26 Septembre 2014, 07:38am

Publié par Fr Greg.

La tentation du fidéïsme

« Le plus grand dérèglement de l’esprit c’est de voir les choses, telles qu’on voudrait qu’elles soient, et non pas telles qu’elles sont en réalité. » 

 Bossuet, Traité de l’amour de Dieu et de soi-même . 

 

"Quel est le point fixe des nouveaux fidéïstes ? Manifestement c’est Rome ! La foi de l’Eglise était romaine, elle l’est toujours. C’est ce que j’appelle le nouveau fidéisme. On ne veut plus exercer son intelligence, on « croit ». Le fidéisme de naguère c’était de croire en Dieu, à Jésus-Christ, aux vérités révélées, sans souci des motifs de crédibilité, ou en les tenant pour dérisoires, voire inexistants. Le nouveau fidéisme, c’est de croire à Rome, au Pape, au Saint-Siège, sans autre souci quant à ce qui en émane que d’en justifier la forme et le fond. Le « fondamentalisme » passe des textes de l’Ecriture Sainte à ceux du Vatican. »

 

Quels sont les actes du Saint Siège qui relèvent de l’Infaillibilité pontificale?C’est rarissime. Dans les deux derniers siècles si nous énumérons l’Immaculée Conception, l’Infaillibilité pontificale et l’Assomption, nous en avons peut-être fait le tour. Ensuite nous entrons dans la hiérarchie extrêmement subtile et délicate des actes du Magistère. Il ne s’agit pas le moins du monde d’en contester la valeur, ni l’obéissance qu’ils requièrent normalement. Mais nous sommes dans le domaine de la Loi, où la conscience et l’intelligence ont une liberté d’exercice qui, pour être elles-mêmes soumises à des règles, n’en est pas moins réelle sous peine de tomber dans le fidéisme. En dehors de l’objet de foi défini par l’Eglise, il n’y a pas de critère absolu pour détecter la vérité et obliger à l’obéissance. 

Vouloir absolutiser tel ou tel critère, c’est de l’idolâtrie. Le nouveau fidéisme incline à cet intégrisme idolâtrique. » 

 

Louis Salleron.