Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Voici l’Agneau de Dieu

16 Janvier 2011, 23:06pm

Publié par Father Greg

 

« Voici l'Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde »

 

agneaudeDieu.jpgDieu s’incarne à Noël pour se donner ultimement comme Agneau. L’Agneau, c’est le don le plus grand qui puisse se faire, pour nous faire connaitre le secret de Dieu. Dieu est pur don, et, en Jésus, il s’unit à notre nature humaine, il s’unie à nous pour que l’on devienne ce qu’il est de plus secret : pur don sans aucune efficience, excès de miséricorde offerte, Agneau donné gratuitement !  

 

Ce qui est déconcertant c’est que Jésus ne nous dit pas son don ; il se donne en silence, ne cesse de nous attirer et ‘refuse’ de s’imposer ! Et pour cela, on ne peut quelque part entrer dans cette présence silencieuse que par un autre qui va nous dévoiler cette présence! Pourquoi ? Parce que Jésus ne vient pas pour nous aider ou résoudre nos problèmes ! Nous aider serait encore un amour très humain, une espèce de pitié pour des pauvres types ! Or Jésus vient à nous comme un ami, faisant de nous son égal. Il  nous aime pour nous, tel qu’on est, sans condition. Il ne nous aime pas en fonction d’un résultat ou d’un idéal qu’il voudrait pour nous. Et ça, mais ça nous agace !! On aimerait tellement qu’il vienne régler nos problèmes. On aimerait tellement pouvoir se servir du salut qu’il apporte! On est parfois tellement énervés de ce qui empoisonne nos vies, de nos petites médiocrités, de nos petites rancœurs, nos petites critiques, de tous ces petits riens qui nous font nous regarder et nous replier sur nous-mêmes. Or le salut qu’apporte Jésus n’est pas efficace humainement : on ne peut pas s’en servir. Il vient pour demeurer avec nous, pour s’unir à nous, pour tout vivre avec nous ! Et, ça c’est insupportable pour ceux qui voudraient posséder leur vie, jouir de leur perfection !

 

Et c’est ça notre péché : de toujours tout ramener à nous-même, de tout voir en fonction de nous-même, de tout voir en fonction d'un projet bien régressif qu’on croit être notre bonheur. Le péché, c'est ce refus d’entrer dans un chemin qui n’est pas le nôtre ! C'est de vouloir être par soi, de vouloir tout discerner par soi, d’être à soi-même sa propre mesure. Or, l’Agneau c’est celui qui vient nous faire sortir de nous-même, qui vient nous faire nous quitter, en étant possédé par quelqu’un qui est complètement pour nous, qui veut être reçu comme un secret !

 

Aussi, quand Jean Baptiste nous met devant la réalité de nos péchés, de nos actes qui sont en vains, irrécupérables, sources de blessures, ceux qu’on ne peut pas reprendre, il ne dit pas : "Voici vos péchés. Il n'y a plus d'espoir". Il ne dit pas non plus: "Votre péché n'existe pas. Mais voici Jésus, un agneau tout doux, tout gentil. Vous pouvez lui faire un petit câlin, et on va tous vivre au pays des bisounours ! On va tous être gentils gentils, genre « spiritualité de ventres mous ». Non ! Il dit : « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde. C'est lui, le Fils de Dieu » pour nous dévoiler comment Dieu est tourné vers nous, comment il nous est présent : d'une manière telle qu'on ne peut en vivre qu'en choissant qu'Il nous fasse sortir de nous-mêmes !


   
Jésus l’Agneau, c’est celui qui vient nous épouser tel qu’on est ; Il vient pour moi maintenant, sans autre promesse à son don que lui-même : il m’est donné comme personne ne peut m’être donné. Et il vient pour nous faire vivre de lui, pour qu’on devienne pur don, pur amour !

Toute la vie chrétienne c’est d’être l’Agneau ! C’est l’offrande gratuite de tous nous-mêmes pour devenir la nourriture de nos frères. Jésus est l’Agneau, celui donné comme nourriture, relatif  nous, pour nous apprendre à aimer. On ne peut entrer dans son don qu’en lui mendiant de venir nous prendre !

L’Esprit Saint désire tellement pour nous qu’on soit possédé par cette parole, qu’on entende Jésus nous la dire, et qu’on se présente, chacun, tous les matins, seul face au Père, en disant: « voici l’Agneau de Dieu ! »

 Fr Grégoire.

Commenter cet article

bonnot 17/01/2011 13:21



Bravo d'avoir mis "let's start a band"... c'est la meilleure chanson de Amy Macdonald !!!!!