Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

« Tu n’es pas loin du royaume de Dieu !» 'pas loin', c.a.d tu n'y es pas encore !

4 Novembre 2012, 01:46am

Publié par Fr Greg.

 

american-gothic-grant-wood.jpg

 

 

Au scribe qui conclut : « aimer de Dieu et son prochain…vaut mieux que tous les sacrifices et holocaustes… » Jésus répond: tu n’es pas loin du royaume de Dieu !

 

La réponse du scribe est admirable, et en même temps il reste ‘pas loin' du Royaume, c.a.d qu'il n'y est pas…!!! Pourquoi ?

 

'Aimer Dieu et son prochain' sont dans l’Ancien.T cette rééducation de l’homme blessé par le péché originel. Rééducation pour l'aider à découvrir sa fin, son bonheur dans un autre, et non pas dans des réalités secondes ou dans ce qui vient  de lui ! La personne humaine n’est elle-même et ne peut s’achever que quand elle accepte d’être agrandit par un autre : son ami et ultimement son créateur. Et découvrir cela c’est humain ! Il n’y a rien au-dessus de l’amitié et de la quête constante de Celui qui est ‘Je suis’, présent à tout l’univers, plus présent à nous-même que nous même ;  Tout l’A.T est cette éducation pour redécouvrir et vivre de la présence de l'autre et du Tout Autre, Celui qui est « Je suis » et dont l’ami est le signe et la ‘trace’.

 

Aussi, il n’y a rien de pire que la trahison d'un ami, de mettre ses limites au-dessus de ce qu'il est, et de relativiser le lien qui nous unit à lui à une attente morale; de même qu’il n’y a rien de plus mutilant que de supprimer la quête humaine de Dieu, parce que la foi  nous donnerai -soi-disant- la réponse; ou encore de dire que c’est pas pour nous : le désir de Dieu est ce qu'il y a de plus naturel et de plus vital en nous, même si c'est caché ! Et la foi non seulement ne supprime pas cette quête incessante, mais la réclame ! Dire que la foi m'évite le besoin de chercher ma source, mon père à partir de mon experience, est source des plus grands refoulements et manifeste une foi très imaginative, comme un au delà lointain !

 

Mais si cela est le sommet de l’humain… ce n’est pas encore le Royaume de Dieu !! Pourquoi ??


Parce que le royaume c’est quelqu’un ! C’est Dieu lui-même qui ne cesse de venir à moi, et qui veut tout vivre avec moi pour me faire vivre à sa taille ! Le Royaume, c'est JE SUIS qui vient m'introduire et me faire vivre ce qu'il est! C’est d’être possédé par la personne de Jésus qui vient nous tourner vers le Père et les hommes pour les aimer comme il les aime ! Pas moins !! Le Royaume est en nous, dès qu’on a laissé la Parole de Jésus nous enfanter à la vie de Fils de Dieu ! Le royaume, c'est une naissance nouvelle ! Non pas des efforts, mais une mort à tous nos schèmes de perfections stoïcienne ou de charité respectueuse et pharisienne ! Le Royaume, c’est entrer -pas demain mais maintenant- dans l’initiative actuelle de Jésus, qui vient nous posséder pour que tous nos actes, même les plus simples et les plus banals, aient une dimension éternelle, une fécondité divine: son efficacité ! Le royaume, c’est le laisser nous mettre à sa taille, « en lui » !


Et pour cela il faut ECOUTER, « Ecoute Israël, écoute race choisie, écoute toi son élu » écoute, c.a.d : reçois Celui qui veut te prendre en lui, demeure dans ce contact immédiat et personnel avec Lui qui est là pour toi; soit possédé seulement par le regard qu’il a sur toi, Lui qui te donne tout en se donnant à toi, et  qui, en te parlant, te transforme ; de même que les paroles sacramentelles réalise une présence efficace de Jésus, Lui nous parlant nous transforme réellement !


Mais le royaume reste Loin parce que nous, nous n’écoutons pas ! On ramène Celui qui nous parle à ce qu’on en a compris, à nos raisonnements plutôt qu'adhérer, de mendier ce contact premier avec Jésus qui ne cesse de vouloir m'introduire dans quelque chose de tout autre ! A-t-on mendier à Jésus qu'il vienne nous faire dire 'notre Père'? qu'il vienne nous dire son don? Qu'il vienne nous dire toute ses parole, à nous?


On préfère Louer, avoir du ressenti, du vécu, des trucs qui nous font mousser, des résultats visibles, tangibles... on préfère s’accrocher à ce qu’on fait, à ce qu'on peut gérer, être à l'aise et s'y retrouver, être de bons raisonneurs, des gens prudents et respectables, que d'entrer dans quelque chose qui nous dépasse et qui nous laisse toujours pauvre! C'est vrai, faut pas exagérer! Au 21e siècle, ou tout est informatisé, comment accepter de ne pas s'y retrouver...? Comment accepter de ne pas comprendre, ni mesurer ou possèder...?? Insupportable pour des esprits 'avancés' et dont l'image de soi ne peut plus souffrir le 'non-gérable'! 

 

Et puis nous, on veut du « concret » ! Du visible, du résultat, des gains, accumuler des miles ! On ne veut que ce qui est dans notre prolongement et dont on ne pourra nous faire aucun reproche ; on veut des vertus et des règles, des lois… !!! On ne veut pas de quelqu’un qui nous laisse pauvre, nu, mendiant ! On préfère le chant de communion au silence de l’eucharistie, on ne veut pas d'un amour qui est de trop, qui pardonne tout, qui nous devance et qui prend la place de celui qui est le dernier aux yeux des hommes!

 

Le silence et l’inefficacité apparente de Jésus sont de trop pour nous ! ca nous éprouve nécessairement: le plus grand don dans l'obscurité la plus radicale! Et, c’est impossible de rester à mendier la certitude de son don et de son action sans lui mendier de nous garder mendiant !

 

 

Il n'y a pas de place en nous pour un amour excessif, blessant parce que de trop, crucifiant car il fait de nous des agneaux, extrême dans sa gratuité, inutilisable, inefficace et impuissant à résoudre nos problèmes existentiels…Il n'y a pas de place, parce qu'on refuse d'être par un autre, d'être des créatures, des êtres seconds qui existons par pure gratuité... On REFUSE que l'amour s'impose à nous: on veut être les maîtres de notre vie: être comme des Dieux!

 

Fr Grégoire

www.quecherchezvous.fr

Commenter cet article