Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Ressenti du toucher...

1 Juillet 2012, 02:55am

Publié par Father Greg

 

auguste-renoir-apres-le-bain.jpg

 

Du toucher tactile au toucher vibratoire, pour une nouvelle approche du toucher. 
Le toucher se définit, de manière commune, comme le contact de la peau par des stimuli mécaniques, thermiques, chimiques, électriques provoquant les sensations, de pressions, de température… 

Il s'agit là de la conception classique, celle du toucher tactile. Mais le toucher ne se limite pas à l'approche matérielle de la sensation. Dans le langage courant, le mot toucher révèle d'autres dimensions et donc un contenu bien différent, beaucoup plus attractif. Ne dit-on pas, cette musique, ce livre, ce film ou votre attention m'ont touché. Dans ce cas, de quel toucher s'agit-il ? Quelle est cette dimension du toucher qui ne concerne pas la surface du corps mais qui implique tous les sens. C'est le toucher intérieur; celui du toucher du cœur de l'être, relié à tout dans la profondeur de ses sens et de ses sensations. Paradoxalement, ce toucher n'est pas tactile; mais il est palpable vibratoirement. 


Ce "vibratoire", tout le monde en fait l'expérience, avec plus ou moins conscience. Il s'exprime par le fait que personne n'est attiré par la même chose, ni ne réagit de la même façon. Pour les vacances, chacun choisit sa destination et ses contenues. Certains privilégient la famille, les hobbies, la pêche, le sport, d'autres les visites culturelles, l'isolement, le travail, la fête ou bien la lecture. Personne n'est touché par la même chose et de la même façon. La vibration est le produit du toucher; le corps vibre au toucher. 


C'est une sensation physique, émotionnelle, personnelle. Le toucher se définit alors comme la rencontre de deux informations, celle de l'impulsion intérieure de l'individu en contact avec tout autre donnée le concernant. Le vibratoire, c'est le lieu de la rencontre entre la référence du Soi et les informations du corps. Cette rencontre produit un mouvement vibratoire qui révèle l'individualité. Cette définition du toucher englobe à la fois les informations de l'intérieur et de l'extérieur du corps je peux être touché par la joie, la grâce ou une vérité intérieure. Par ce concept du vibratoire, nous pouvons aborder l'être humain dans sa globalité et dans sa spécificité de toucher; et comprendre, par exemple, pourquoi les praticiens d'une technique de toucher identique obtiennent des résultats différents. Cette conception du corps a des répercutions et un intérêt considérable. Elle fait du toucher le centre de l'activité humaine. Elle prend en compte la réalité matérielle et immatérielle de la personne. La vibration est d'ailleurs bien scientifiquement onde et particule, espace de rencontre de la matière et de la non-matière. Le 'vibratoire', est alors le domaine scientifique de la résonance corps-esprit. 

Le vibratoire, c'est tout ce qui n'est pas tactile et qui produit une vibration. 


C'est le contact corporel invisible. Tout le monde le pratique, le parle et y fait référence sans le savoir. L'intérêt c'est qu'il y a un contenu du vibratoire qui est propre à chacun et qui recèle le cœur de l'individu, sa spécificité la plus secrète et la plus profonde, son unicité, ce pour quoi il est le plus naturellement doué, son sens. Ce vibratoire, est une réalité physique, 'sensationelle', qui comporte la structure de fonctionnement de chacun. Il s'apprend. Il est possible d'entrer dans la connaissance de son propre toucher vibratoire et cette démarche provoque l'évolution de la conscience de soi et de la relation à son corps.

Hervé Péchot.

Commenter cet article

JEANDUMA 01/07/2012 12:49


Excellents posts. J'ai (re)découvert le toucher à l'occasion de mes séjours plus ou moins longs au Moyen-Orient et Afrique.


Il me semble bien qu'une forte part des dérèglements affectifs (voire sexuels) vienne d'un dérèglement du jeu du toucher parent/enfant, voire éducateurs/enfants. Sans toucher, pas de transmission
de l'amour/charité. Et donc frustration intime, aboutissant à la confusion sexe/toucher.


A pousser !!