Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe...

15 Septembre 2011, 05:49am

Publié par Father Greg

 

 

58692667.jpgQuelle peut-être notre seule doctrine ? Que personne ne donne à l’homme ses qualités : ni Dieu, ni la société, ni ses parents et ses ancêtres, ni lui-même (l’absurde idée que nous venons de repousser a été enseignée sous le nom de « liberté intelligible » par Kant, et peut-être même déjà par Platon). Personne n’est responsable du fait qu’il existe, qu’il est fait de telle ou telle manière, qu’il est dans telle condition ou telle condition, dans tel milieu ou tel milieu. On ne peut excepter le caractère fatal de tout ce qui a été et de tout ce qui sera. Il n’est pas la conséquence d’une intention particulière, d’une volonté, d’une finalité, il ne constitue pas une tentative d’atteindre un « idéal humain », un « idéal de bonheur » ou un « idéal de moralité ». Il est absurde de vouloir repousser son être essentiel dans quelque lointaine finalité. C’est nous qui avons inventé la notion de « fin » : dans la réalité, la fin fait défaut. On est nécessaire, on est un fragment de fatalité, on fait partie d’un tout, on est dans ce tout (il n’y a rien qui puisse juger, peser, comparer, condamner notre être, car cela voudrait dire juger, peser, comparer, condamner le tout…mais hors du tout, il n’y a rien). Que personne ne soit plus tenu pour responsable, que le mode d’être ne puisse plus être ramené à une prima causa, que tout le monde, ni en tant que sensorium, ni en tant qu’esprit, ne soit une unité : c’est cela et cela seulement qui est la grande libération. C’est par là et par là seulement qu’est restauré l’innocence du devenir…l’idée de Dieu était jusqu’à présent la principale objection contre l’existence…

 

                                                                                  Nietzsche, Crépuscule des idoles.