Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

les chrétiens sont souvent paresseux !

31 Janvier 2014, 10:06am

Publié par Fr Greg.

Janol-Apin-PERE-LACHAISE.jpg

 

 

Il est important aujourd’hui que des chrétiens fassent de la philosophie, parce qu’avec la philosophie ils parlent à tous les hommes avec un langage humain. Si je suis chrétien, j’ai un privilège de parler la langue de Dieu en tant que croyant. Mais la langue de Dieu, extérieurement, est comme la langue de tous les hommes. Dieu a voulu l’incarnation. Il a voulu prendre le langage de tout le monde et, dans la signification de la Parole de Dieu, il y a une signification que seul le croyant atteint. Le philosophe parle un langage humain qui doit être compréhensif pour tous les hommes.

La philosophie regarde le « pourquoi », alors que la foi donne d’une certaine façon une connaissance qui va beaucoup plus loin. Il faut citer une remarque de Merleau-Ponty : « Je n’aime pas parler à des catholiques, parce qu’ils savent ». Sa réaction est une critique, car la philosophie est une recherche constante. Dans ce sens, il avait raison. Le philosophe cherche toujours, parce qu’il sait que plus il avance, plus il a des contacts avec des hommes différents et plus il peut creuser certaines choses qu’il n’avait pas vues avec assez de netteté. Enseigner, c’est être avec des jeunes. Quand on enseigne, on aime avoir les réactions de ceux qui vous ont écouté.

 

Le philosophe parle à l’homme et non au croyant. Le croyant, qui parle au croyant, sait ce qu’il dit. Le philosophe, qui parle au croyant, parle en philosophe. On peut réfléchir ensemble sur la dignité et sur la valeur de l’homme. La grâce ne supprime pas la personne humaine, la nature humaine. Elle la présuppose. Mais les chrétiens sont souvent paresseux. J’ai la foi, donc je sais. Non. On sait que Dieu sait tout et on reçoit des lumières. Mais Dieu n’aime pas les paresseux et la foi ne supprime en rien la recherche philosophique, bien au contraire. Si je suis un croyant, je dois aimer la recherche de la vérité. Cette recherche de la vérité au niveau proprement humain, au niveau de la connaissance scientifique, philosophique, mathématique demeure, pour que je puisse parler à tous les hommes. Le monde actuel est dominé par les mathématiques et par la science qui sont mesurées par l’efficacité.

 + MD Philippe.

Commenter cet article