Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

La Création est l’œuvre d’un Dieu vraiment Père

6 Février 2012, 04:26am

Publié par Father Greg

 

 

rembrandtvanrijn the dream of st josephUn père, s'il est digne de ce nom, sait très bien qu'il y a, dans la conscience de ses enfants, un domaine inviolable. Il sait qu'il n'a pas le droit de recourir à leur dépendance matérielle vis-à-vis de lui pour les contraindre à penser comme lui et à vouloir ce qu'il veut. Il sait que, pour former les consciences de ses enfants au respect d'elles-mêmes, il doit être le premier à les respecter et il va annuler en quelque sorte leur dépendance à son égard, il va annuler tous ses bienfaits dans l'ordre matériel par la délicatesse de son amour. Il veut ainsi les saisir à ce niveau d'égalité où une conscience est confrontée avec une autre conscience.

 

Dieu, comme le meilleur des pères, veut « annuler » tout ce que nous Lui devons du fait que nous sommes créés par Lui (1), tout ce que nous devons à la Création qu'il opère en nous donnant l'être, car cela n'est que la condition d'un rapport nuptial entre Lui et nous, un rapport de pur amour, en sorte qu'il ne voudra jamais faire interférer sa puissance créatrice à l'intérieur de ce rapport qui veut être entièrement libre.

 

Pour un père digne de ce nom rien ne compte davantage, quand il s'agit de son enfant, que cette éclosion d'une personne et cette maturation d'une conscience, car c'est le sens même de la paternité de susciter une personnalité inviolable qui découvre au fond d'elle-même le Dieu Vivant comme le fondement de sa dignité.

 

(1). C'est comme si Dieu voulait, pour que nous soyons avec lui en relation d'égalité, faire que nous soyons comme n'ayant pas été créés, lui-même ne l'étant pas. Le plus grand amour, quand il est véritable, ne peut que vouloir faire de celui ou de celle qu'il aime son parfait égal.       

 

Maurice Zundel 1972

 

Commenter cet article