Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

L’homme n’est pas une mère comme une autre...

26 Janvier 2013, 01:39am

Publié par Fr Greg.

 

the-tree-of-life-tree-of-life-17-05-2011-27-05-2011-3-g.jpg

 

Pour Pierre Lévy-Soussan*, le projet de loi autorisant le mariage et l’adoption pour tous « entame la question de la filiation, qui est fondamentale dans la construction psychique de l’enfant ». Selon le pédopsychiatre, « l’enfant a besoin de s’imaginer sa naissance comme le fruit d’une rencontre, issue d’une relation sexuée.


Ce sont des données structurelles de l’humain. Même avec une couleur de peau différente, l’enfant adopté peut imaginer qu’il aurait pu être le fruit d’une relation entre cet homme et cette femme que sont ses parents adoptifs ».

A contrario, « un enfant ne peut pas s’imaginer issu de deux hommes ou deux femmes, c’est matériellement impossible. On a beau dire ou beau faire, l’homme n’est pas une mère comme une autre. Il apportera toujours quelque chose de différent et de différencié à un enfant ». Pour Pierre Lévy-Soussan, il faut bien distinguer filiation et éducation. « Bien sûr que deux hommes, deux femmes, une nounou, des grands-parents peuvent éduquer un enfant. Mais aucun d’entre eux ne pourra se substituer à une mère et à un père. Bien sûr qu’il existe des enfants qui ont grandi avec une mère et sa compagne, ou un père et son compagnon, que ces derniers étaient très bien dans leur rôle éducatif. Mais ils savaient tout de même qu’ils étaient issus d’un homme et d’une femme. Cela change tout. Deux mères, deux pères, cela ne veut rien dire, c’est comme s’il n’y avait plus personne. »


Et le spécialiste de constater que « plus on explique ces enjeux, plus les Français sont sceptiques sur ce projet ».

Le parisien.fr.

* A publié « Destins de l’adoption », aux Editions Fayard.