Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

L’Avent : l’attente de voir Celui qui est déjà là...

4 Décembre 2011, 05:38am

Publié par Father Greg


 

vierge-d-humilite.jpg 


 

Au terme de l’avent -qui a duré près de 2000 ans pour le peuple d’Israël- il faut se demander pourquoi si peu l’on reçut ? Quel est le premier obstacle qui nous empêche d’être possédés dans tout ce que l’on est, par son don ?

 

Il y a comme 2 écueils qui se rejoignent : pour les pharisiens, celui d’avoir réduit la Révélation à une pratique religieuse, à quelque chose à faire, un idéal à atteindre par nous-même ! Autant désespérer d’avance ! Pour St Joseph, -et c’est une tentation qui nous est cher- c’est d’avoir cru que ce n’était pas pour lui. Et le Père est obligé d’envoyé son ange pour dire à Joseph : « mais si c’est pour toi ; prend Marie chez toi ! Celui qui est donné à Marie, t’es aussi donné, tout autant, mais par Marie ».

 

Aujourd’hui encore, Marie demeure pour nous l’étoile qui précède le Christ, celle qui nous montre la manière de vivre du Christ déjà présent et qui veut m’attirer à Lui. Elle est la lumière pratique donnée par Dieu, à Noël et à la Croix.

Pourquoi Marie? Qu’est-ce que cela veut dire pour nous? Comment ‘s’en servir’ ?


Le Père a voulu qu’Elle nous montre ‘en clair’ ce qu’Il réalise pour chacun de nous. Aussi, tout ce que le Père donne de vivre à Marie, c’est pour nous, immédiatement.

 

Comme Jésus est « l’enfant de Marie », de la même manière Il nous est donné comme quelqu’un qui « nous appartient », comme Celui qui veut tout recevoir, tout attendre de nous, pour nous apprendre à tout attendre de Lui. Elle est donc celle à qui nous devons demander d’inscrire dans notre personne, cette présence incroyable de Dieu, qui est non seulement plus présent à nous-même que nous même ; mais qui vient tout vivre avec nous, qui s’intéresse à tout ce que l’on vit, jusque dans les choses les plus ordinaires, les plus communes, petites.  

 

« Dans son acte de foi vivant et aimant, l’esprit de Marie touche le Verbe de Dieu Lui-même dans son mystère personnel, ou plus exactement le Verbe de Dieu agit sur son esprit qui se livre totalement à cette emprise divine. Le Verbe de Dieu s’imprime comme de l’intérieur en son esprit, de sorte que l’esprit de Marie se trouve comme possédé par le Verbe. »  Mystère de Marie. MDP

 

 

Elle n’est donc pas d’abord un modèle à admirer, mais la figure ou l’on voit en clair ce que Dieu réalise actuellement en chacun de nous, d’une manière caché mais réelle!

Fr Grégoire

Commenter cet article