Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

L’art a été le premier cri de l’homme et il sera le dernier...

7 Septembre 2013, 10:39am

Publié par Fr Greg.

Reims_Rouault-3.jpg

 

 

Le laid en art, c’est vieux ! Il y a surtout aujourd’hui une conception plus subjectiviste de l’art, conséquence de la position philosophique de la subjectivité : on exprime ses émotions plus que dans l’art contemplatif. 

Dante dit que l’art est petite fille de Dieu(1), il achève l’œuvre de la création. Tandis qu’il y a dans toute la perspective moderne un aspect de la négation, de la rupture, et c’est cet aspect qu’on veut exprimer en premier lieu. C’est la conséquence d’une vision du monde et de l’homme. Alors il y a des choses belles, mais il n’y a pas de grand chef-d’œuvre parce qu’on reste dans quelque chose de très individuel sans atteindre à ce qui est universel. Quelqu’un qui est brisé par la souffrance, ça peut être très grand et très beau et pourtant ça restera très individuel et moins communicable que ce qu’on appelle le beau, l’harmonie, la proportion.

L’art a été le premier cri de l’homme et il sera le dernier. Quand l’homme n’est plus religieux, il est errant, il ne sait plus d’où il vient, et il ne sait plus où il va. Et l’art exprime cette cassure et cette errance. Il y a des ébauches d’art dans notre monde qui appelle. Mais des œuvres parfaites...

Pourtant j’aime beaucoup certaines choses de la peinture de ce siècle. C’est dans ce domaine qu’il y a eu les choses les plus nouvelles, de Manet à Rouault.

Marie-Dominique Philippe. Le temps de l'église n°3, novembre 1992

 

 

(1) ... si tu lis bien ta Physique, tu trouveras, sans tourner beaucoup de pages, que votre art, autant qu'il le peut, suit la nature comme le disciple suit son maître ;si bien que votre art est comme le petit-fils de Dieu.

DANTE, Inferno, XI, 101-105.