Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

L'amour comme itinéraire vécu... (I)

26 Septembre 2011, 05:17am

Publié par Father Greg

 

J’ai dit à cette femme, à Anna : « Dans quelques instants, le Bien-Aimé passera par ici ». C

0c2b2920-e407-11dd-8047-2d1f49ecea32.jpg   ..... Cela porte à réfléchir sur l’amour humain. Rien ne paraît être autant à la surface de notre vie et rien n’est plus inconnu et secret. L’opposition entre ce qui est apparent dans l’amour et ce qui est mystérieux provoque le drame, l’un des plus poignants de notre existence. La surface de l’amour recèle un courant, vif, chatoyant, versatile ; kaléidoscope d’ondes et de situations d’un charme extrême. Et il est vertigineux, ce courant, au point de vous emporter, hommes et femmes ! Et, une fois emportés, vous vous imaginés avoir percé le mystère de l’amour, alors que vous ne l’avez même pas effleuré. Heureux, durant un temps, vous croyez être parvenus au sommet de l’existence, lui avoir arraché tous les secrets de sorte qu’il ne reste plus rien. Oui, il ne reste rien, passé cet emportement. Il ne reste rien. Et ce n’est pas possible qu’il ne reste rien. Ce n’est pas possible, croyez-moi. L’être humain est un continuum, en tout qui ne finit pas, il est impossible qu’il ne reste rien !…… 

………

L’amour n’est pas une passade. Il a le goût de tout l’être humain, son poids propre et le poids de son destin. Il ne peut pas être un moment. L’éternité passe par lui, il est la dimension de Dieu, car Dieu seul est éternité.

Homme, tourné vers le présent, tu voudrais oublier, tout oublier, rompre avec l’éternité, exister un moment, un instant, maintenant ; prendre tout, l’espace d’un moment, tout reperdre aussitôt. Et maudit soit le moment suivant, maudits soient les moments futurs où tu chercheras le chemin du moment passé afin de le vivre à nouveau et, par-là même, avoir »tout ».

…..

Karol Wojtyla, la boutique de l'orfèvre.

 

Commenter cet article