Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

L'ami, première présence de l'Autre..

25 Mai 2011, 05:08am

Publié par Father Greg

 

 

inconnu_1.jpg "..à certains instants j'ai eu le sentiment très net d'une densité plus forte, d'une lumière plus vive. Tout se passait comme si venait de se joindre à nous un troisième interlocuteur qui parlait par nos bouches et donnait à l'entretien plus de poids et de clarté. Et cet inconnu bienfaisant n'était que le reflet, le modeste interprète d'un autre invisible et lointain. Je crois que le sentiment de cette soudaine proximité du plus lointain, du plus différent, du plus autre est la racine même de ce qu'on appelle l'expérience religieuse. Elle se suffit à elle-même et, à vouloir la définir, l'enserrer dans des concepts, on risque de la détruire. Pour moi, expérience de de l'amour et expérience de la foi n'en font qu'une. Loin de se faire du tort, elles se renforcent l'une l'autre, conscientes de procéder d'une même intuition: celle de l'absolu se faisant proche.

 

Dès les premiers jours, nous avons senti que nous engagions, au -delà de nous-mêmes, un pouvoir qui nous dépassait et en même temps nous habitait. Ce compagnon extrêmement présent et discret, nous ne le nommions guère. Les mots ne lui convenaient pas. Il s'évadait de leur cage. Des anges gardiens de nos enfances il avait la fidélité et la modestie.


Il n'avait rien à voir avec le despote couronné, barbu et trônant sur les nuages d'une certaine imagerie. Ce dont nous étions sûr, c'est qu'il se réjouissait de notre alliance, que tout ce qui la consolidait lui plaisait, que tout ce qui la blessait lui peinait. Il se retrouvait en elle et nous la retrouvions en lui...

 

(...) Est-ce toi en Dieu ou dieu en toi? Je ne t'aimais pas en Dieu, je n'aimais pas Dieu en toi. J'aimais Dieu parce que je t'aimais...

 

Jacques de Bourbon Busset, Lettre à Laurence.


Commenter cet article