Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Gender: l'homme et la femme, ça n'existe plus ?! (II)

17 Novembre 2011, 05:32am

Publié par Father Greg

 

 

rene-magritte-les-amants.jpgVous dites : il n'y a pas de nature, mais alors l'écologie ?


      Pauvres fans du gender ! Soyez logiques, allez jusqu'au bout de vos thèses. Pendant que vous y êtes, supprimez aussi les admirables différences complémentaires des grandes races humaines. Naître Asiatique ou Africain noir : intolérable, discrimination imposée par la nature. Proposez aux petits camerounais de devenir blancs, à la petite Chinoise de devenir noire. Hormones, chirurgie faciale et ça y est. Enfin libre de choisir ma race, ma physionomie. Et si un petit anglais veut le facies slave : no problem. Tout est possible.


     Paradoxe : vous ne supportez pas cette horrible, injuste, stupide « nature ». Rien n'est naturel (surtout pas l'hétérosexualité ! au mieux : l'homosexualité), rien n'est définitif, rien n'est immuable. Mais en même temps, vous êtes écolos : vous respectez la nature, que tout soit bio, c'est-à-dire, justement naturel. En plus, ça rapporte !


Mais alors, soyez logiques : supprimez les odieuses différences chez animaux et végétaux, qui aussi se reproduisent par bi-polarité. Ou faut-il dire la coq et le poule ? Quelle discrimination ! Le coq qui féconde la poule : odieuse domination !


      Pour échapper à votre stupide nivellement, je devrais être une biche. Au moins, on respecterait ma nature, mon espèce et mon sexe. Heureusement que les arbres n'ont pas de tendances sexuelles, et qu'on les classe d'après ce qu'ils sont. Bref, l'écologie, le bio dans tous les domaines, sauf celui de l'humain.


T'aimes les poupées, mon petit ? R.V au CTC !


     Et voilà dynamités les 2 piliers essentiels sur lesquels repose, comme sur son unique socle, tout le monde bio (végétal, animal et humain) !


      Tu veux savoir jusqu'où ça va ? Aux USA, il y a maintenant les sex –change treatment for transgender kids ou sex reassingnement. Ton môme de 8 ans aime se mettre une robe et jouer à la poupée : « Alors, tu aimerais être une fille ? » - « Ouais, chouette ! » « Bon, filons au CTC, tu deviendras une fille » Simple histoire d'hormones et chirurgie express pour changer ton pénis en vagin et le tour est joué. Tu ne pourras pas vivre une grossesse ? No problem. Tu achèteras des ovules et tu loueras un sein. Et le tour est joué !


      En attendant leur ouverture chez nous, il faut déjà penser aux conséquences pratiques. Dans le pratico-concret, il faut supprimer la séparation des dortoirs dans les internats, des WC dans les lieux publics : intolérable discrimination ! Atteinte à l'unisexe. Ou bien mettre 5 portes suivant les genders. Et s'ils se multiplient ? Avant de pouvoir dire : « bonjour Monsieur, Madame ou Mademoiselle » à quelqu'un, je dois lui demander son gender ? A ton prof : « Vous vous sentez quoi aujourd'hui ? » - « Ah bon… femme ! Alors, bonjour Madame!
»

     De fait, déjà dans les papiers administratifs de Chine et d'autres pays, il faut inscrire son gender. Plus de case pour Homme ou Femme. T'es obligé de jeter à la pâture du public ton orientation sexuelle . Tu ne peux même pas te situer selon ton identité. Intolérable atteinte à la vie privée. Viola de ta stricte intimité. Et si tu changes d'orientation, faut-il changer tous tes papiers ? Et si la police veut contrôler la véracité de ta réponse, comment tu vas prouver ton gender ? Quand c'était encore Homme ou Femme, au moins, c'était facile.

      Non, mais ça va pas la tête ?

Daniel Ange.

Commenter cet article

V 17/11/2011 07:04



Et le réel dans tout ça ! Ils ont oublié d'y revenir !!