Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

«Et bien moi je vous dis : aimez…»

20 Février 2011, 23:10pm

Publié par Father Greg

 

 

 

117098.jpg« Vous avez entendu qu'il a été dit : -Oeil pour oeil, dent pour dent.- Eh bien moi, je vous dis... de ne pas riposter au méchant.» La «loi du talion» est très mal comprise de nos sensibilités modernes. Comment la loi de Moïse a-t-elle pu imposer une telle législation? Or, cette loi était déjà un immense progrès par rapport à l’instinct de vengeance si naturel à l'homme.

 

Le mouvement naturel de celui qui a été agressé, c'est de «rendre davantage», comme le chante Lamek dans le livre de la Genèse : «Caïn a été vengé sept fois..., Lamek sera vengé soixante-dix fois sept fois..." (Genèse 4, 24). Jésus renverse ce chant de Lamek dans sa réponse à Pierre qui lui demande combien de fois il faut pardonner à son frère : «non pas sept fois, mais soixante-dix fois sept fois».

 

La loi voulait donc limiter la violence, en stipulant qu'on ne devait faire subir à l'agresseur que le traitement strict qu'il avait lui-même fait subir à sa victime.


 «Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Et bien moi je vous dis : aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent». Cette parole est d'une puissance extraordinaire, cela signifie: «Dieu a dit... Eh bien moi, je vous dis...»

 

Et là, pardonner à nos ennemis n’est même pas une invitation, mais ce que Jésus a déjà réalisé et qu’il veut nous communiquer ! A la croix, Jésus, le fils du Père, s’est servi d’une trahison pour une plus grande intimité, pour se communiquer encore plus  personnellement ! Cette exigence, qui pourrait être très belle et très généreuse, est d’abord un nouveau don intime dans l'amour…

 

Jésus n’exprime pas là un souhait, mais ce que lui veut nous donner à vivre: vivre du Père comme lui en vie ! Que le Père soit une vraie source ! Que sa perfection nous transforme !

 

Être parfait comme le Père est parfait, n’est-ce pas notre désir le plus profond, le plus foncier ? Parce que cela c’est être « comme des dieux »... et la Genèse, à propos de la faute d'Adam et Eve, dit que c'est bien là notre ‘problème’ ! Or Dieu lui-même nous dit : « Soyez saints comme moi »... « Soyez comme moi». Donc, nous ne nous trompons pas quand nous rêvons d'être comme des dieux, d’être premier ! C'est le psaume 8 qui dit : « Tu as voulu l'homme à peine moindre qu'un dieu, le couronnant de gloire et d'honneur ». La seule question c’est comment ? Par nous-même, ou bien par Lui ? Avec nos moyens ou selon son chemin ?

 

Parce que Jésus ne nous commande jamais rien qu’il ne veuille pas réaliser lui-même, avec nous ! Il veut pour nous l’amour, la perfection d’amour qui existe en Dieu : c’est son désir, un désir déjà efficace, parce que divin, et il veut que nous vivions de son désir ! Et notre foi touche son désir! «Ce que je veux réaliser avec vous c’est que vous Soyez parfait comme votre Père céleste est parfait. »

 

 

Fr Grégoire.


Commenter cet article