Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Eloge du mariage, de l'engagement et autre folies... (II)

21 Juillet 2011, 05:27am

Publié par Father Greg

 


544.jpgLivré corps et âme à l'institution, le mariage perd son philtre mortel et son nectar. Epouillé, désinfecté, vacciné, mis sous vide, il ne fermentera pas, ne connaîtra pas le haut processus de distillation qui au travers des moûts et des mélasses rejoint à l'autre bout de l'alambic l'or des alcools précieux.

Si l'institution est aussi férocement mortifère, c'est parce qu'elle redoute la mutation, lutte contre elle et pèche par là même contre la nature de la vie qui n'est qu'incessante métamorphose. Toute institution finit tôt ou tard par noyer l'enfant de l'amour dans l'eau croupie du bain. 

La seule manière que nous ayons d'honorer la vie est d'oser l'aborder de neuf chaque jour sans la grever de nos attentes, oser l'unicité du jour neuf!

Car la débâcle ne vient-elle pas de notre attachement à telle ou telle forme qu'a prise l'amour à un moment de notre vie (le plus souvent à son  tout début) et de notre désir de la conserver telle à tout prix?

Or l'esprit est pure fluidité.  Il ne cesse de passer d'une forme à l'autre, disparaît là, surgit ici, imprévu, vif-argent, où nous ne l'attendions pas, et les formes anciennes auxquelles nous nous cramponnons sont précisément celles qu'il a quitté depuis longtemps! 

Aussi faisons-nous toute une vie le pied de grue devant la maison délaissée par le (la) bien-aimé (e) quand, à quelques rues de là, elle (il) nous attend en vain, chaque jour, à un nouveau balcon!

Pitié pour ceux qui se marient pour être heureux. Pitié pour ceux qui, par malheur, seront trop longtemps heureux de ce bonheur anodin qu'on leur souhaite au jour de leurs noces (trop longtemps amoureux de l'amour inoffensif des lunes de miel!)

Pitié pour ceux qui seront trop longtemps photogéniques et présentables comme au jour de leurs noces!

Elles sont froides, les cages de verre quand la lumière des vitrines s'éteint! Le mariage a pour nous d'autres ambitions.

Le mariage ne nous veut pas présentables, il nous veut vivants! Et il nous fera perdre la face jusqu'à ce que, sous nos masques, apparaissent nos vrais visages. "


Christiane Singer, Eloge du mariage, de l'engagement et autre folies.