Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Dieu est un pauvre qui mendie mon coeur...

19 Juin 2011, 05:49am

Publié par Father Greg

 

Solemnité de La Très Sainte Trinité

 


nativite La TourLa Très Sainte Trinité : une grande fête ?! N’est-ce pas un peu extérieur à notre vie ? En vrai, savoir que Dieu est Trinité, qu’est-ce que cela change concrètement ? C’est généralement pas le premier sujet de nos conversations à table, ni apparemment de grande utilité dans notre vie quotidienne… Alors ?

 

Notre problème c’est que l’on a souvent réduit Dieu à un discours théorique, catéchétique, une grande vérité universelle que l’on récite au credo, et nous avons oublié que la Trinité, c’est Dieu qui se donne à vivre ! C’est une vie personnelle, et qui est plus proche de nous que nous ne le croyons !

 

Et, ça c’est parce que nous ne sommes pas vivants jusqu’au bout ! On a arrêté notre croissance humaine : on a oublié que de vivre d’un autre implique une conquête constante ! Car vivre de la Trinité c’est chercher à recevoir Dieu qui se donne à nous, comme on cherche à rencontrer jusqu’au bout l’ami qui nous aime : en le recevant dans ce qu’il est, et non dans ce qui nous plait ou déplait, mais dans ce qui fait que c’est Lui, qu’il est autre. On ne veut pas être dérangé et appauvris : l’autre c’est ce que je n’ai pas fait et qui s’impose ! Ce qui réclame de lutter contre toutes nos distractions imaginatives qui diminuent ou ternissent l’amour. Ou contre nos opinions sur nous-même, ou l’on s’est réduit à une image rabougrie ou étriqué.

 

Et Jésus nous crie : « Dieu vous aime tant qu'il vous donne son Fils unique »Dieu aime tant chacun personnellement qu’il se donne à chaque instant «Tout homme qui croit-en ce don- obtient la vie éternelle » c’est cela la vie éternelle : Dieu qui se donne à moi à travers l’autre tout proche! La vie éternelle : c’est quelqu’un qui est pour moi, maintenant !

 

C’est ce que Jésus essaye constamment de réveiller en nous : « Toi, que cherches-tu ? » En vérité, quel est ton désir le plus profond ? Que veux-tu ? Es-tu en attente ? Et nous, mais on n’en veut pas ! On préfère être endormi dans nos rencontres personnelles ; On préfère ce qui vient de nous, notre imaginaire, nos opinions, nos trucs, nos certitudes, mais pas l’autre qui vient à nous ! Il faut être courageux et accepter d’être seul pour rencontrer jusqu’au bout l’autre dans ce qu’il est.

 

Et Jésus, vient à nous caché, parce qu’il aime d’être attendu pour lui-même. C’est comme cela qu’il nous rencontre, qu’il mendie notre cœur. C’est cela qu’il ne cesse de nous dire : je t’aime parce que c’est toi ! Et cela réclame de nous cette attente renouvelée, de bruler toutes nos idoles, nos rêves imaginatifs d’un truc génial qui pourrait arriver, de dépasser nos ‘belles’ idées et ces ‘valeurs’ qui sont encore des obstacles à celui qui nous attend réellement.

 

Toute notre générosité, qui n’est pas mauvaise en soi, mais dans laquelle on met souvent notre espérance, nous empêche d’être jusqu’au bout l’enfant qui veut tout recevoir de son Père, qui veut son Père. Dieu n’est pas un idéal parfait ou un modèle lointain ; Il est celui qui me devance, qui est toujours là, qui attend que j’ai fini de jouer avec ma vie et qui mendie mon cœur en pauvre pour me faire vivre vraiment !

 

Fr Grégoire.