Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Derniers jours de l’Avent : l’attente de voir Celui qui nous est déjà donné.

20 Décembre 2010, 12:28pm

Publié par Father Greg

 

 « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint ; Matthieu 1,18-24.

 

Latour Au terme de l’avent -qui a duré près de 2000 ans pour le peuple d’Israël- il faut se demander pourquoi si peu l’on reçut ? Quel est le premier obstacle qui nous empêche d’être possédés dans tout ce que l’on est, par son don ?

Il y a comme 2 écueils qui se rejoignent : pour les pharisiens, celui d’avoir réduit la Révélation à une pratique religieuse, à une perfection idéale à atteindre par nous-même ! Autant désespérer d’avance !

 

Pour St Joseph, face à une situation inexplicable et surtout inacceptable humainement, -la Vierge Marie est enceinte-  Et, il faut que Dieu vienne le faire entrer dans son initiative. Et c’est ‘en songe’ : quand il dort, quand il ne domine plus. Pourquoi ? Parce que le don de Jésus, je ne peux y entrer par moi-même ; il n’est pas selon nos projets, nos attentes humaines ou religieuses; ça vient d'en haut!


Et Dieu le fait entrer dans ce don, en lui ordonnant de prendre Marie, son épouse : «Prend Marie chez toi ! Celui qui est donné à Marie, t’es aussi donné, tout autant, mais par Marie ».

Cela c’est la Nouvelle Alliance : Dieu reprend tout par la Femme, chef-œuvre de Dieu dans la création. Celle qui est donné à l’homme pour achever en lui ce qu’il a de plus lui-même. Comme épouse, elle est celle qui maintient la gratuité, celle qui introduit l’homme à l’intimité de l’amour.


Pour cela, notre première coopération à son don, c’est de suspendre notre jugement, toute critique sur celui ou celle qui m’est donné et qui apparemment peut vivre quelque chose d’incompréhensible pour un regard humain, pour chercher à être introduit dans le regard que Dieu a sur celle qui m’est donné.


Et la nouvelle alliance commence là : Dieu reprend tout en s’emparant de ce don réciproque dans l’amour, ce don des époux, qui devient le Lieu de Dieu ; don qui s’épanouie  jusque dans la famille, véritable Eglise domestique !

 

Et cela c’est une épreuve pour notre âme religieuse, pour ceux qui adorent et qui ont un vrai sens de la transcendance absolue de Dieu ! Dieu unit son don à l’amour fraternel, réciproque, intime… Il vient se donner à nous à travers celui qu’on aime ! L’incarnation unit l’adoration et l’amitié… C’est une épreuve pour nous : ce serait ‘plus simple’ de laisser Dieu « au temple », dans le Saint de saints, dans le tabernacle… Et de fait il y demeure ! Mais en même temps, il vient se donner dans une présence toute gratuite, une présence personnelle, à travers celle ou celui que j’aime : « prends chez toi Marie, ton épouse ! » Dieu à la maison ?? Mais vous n’y pensez pas !! On ne va plus être chez soi, tranquille… Ca va faire désordre…


Pourquoi Marie? Qu’est-ce que cela veut dire pour nous? Comment ‘s’en servir’ ? Le Père a voulu qu’Elle nous montre ‘en clair’ ce qu’Il réalise pour chacun de nous. Aussi, tout ce que le Père donne de vivre à Marie, c’est pour nous, immédiatement.


Comme Jésus est « l’enfant de Marie », de la même manière Il nous est donné comme quelqu’un qui « nous appartient », comme Celui qui veut tout recevoir, tout attendre de nous, pour nous apprendre à tout attendre de Lui.

 

Elle est donc celle à qui nous devons demander d’inscrire dans notre personne, cette présence incroyable de Dieu, qui est non seulement plus présent à nous-même que nous même ; mais qui vient tout vivre avec nous, qui s’intéresse à tout ce que l’on vit, jusque dans les choses les plus ordinaires. 


Elle n’est donc pas d’abord un modèle à admirer, mais la figure ou l’on voit en clair ce que Dieu réalise actuellement en chacun de nous, d’une manière caché mais réelle! 

 


Commenter cet article