Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Découvrir ce premier visage du Père

9 Juin 2011, 05:14am

Publié par Father Greg

 

 

Keelmen heaving by Joseph Mallord TurnerCes trois « qualités » de mon Père, je peux et dois les contempler constamment : il est la Lumière, il est l’Amour, il est la Toute-puissance. Et c’est grâce à cette toute-puissance qu’il peut me créer, librement. Sa liberté m’apparaît dans son acte créateur à mon égard : il aurait pu ne pas me créer. Mais s’il m’a créé, c’st pour me communiquer ce qu’il a de plus cher comme Père ; il veut me communiquer quelque chose de sa Lumière, quelque chose de son Amour, et me communiquer aussi quelque chose de sa paternité. Il veut que je puisse découvrir sa Personne. C’est la paternité qui me fait découvrir Dieu comme Personne. Ce n’est pas l’acte créateur c’est la paternité par laquelle le Créateur, au-delà de la création me communique sa Lumière, me communique une intelligence faite pour la contemplation, un esprit capable d’aimer… un esprit terriblement limité mais lié à sa toute-puissance. Il veut que cet esprit soit créé dans un corps, qu’il assume le corps et exerce sa puissance sur le corps. Dieu lui, n’a pas de corps ; il exerce sa puissance uniquement sur les autres, sur l’autre que je suis comme créature, comme créature qui est un fils.

 

Nous oublions trop cette découverte que nous pouvons et que nous devons faire. Dans le monde d’aujourd’hui, on ne voit plus cela. C’est pourtant le fruit normal de notre recherche de la vérité. Le fruit normal de la recherche de la vérité, c’est de découvrir la sagesse. Certes Dieu nous donne la sagesse, mais c’est aussi quelque chose que nous devons acquérir avec le secours de notre Père : découvrir cette parenté lumineuse entre notre intelligence liée à notre capacité d’aimer, et lui en qui elle se repose – car il y a un véritable repos dans l’acte créateur de Dieu, l’acte par lequel il crée notre âme spirituelle. Il s’agit de comprendre cet appel si profond de notre Père, ce « premier amour » qui nous lie à lui et qui fait que nous sommes pour lui. Il nous a créés pour nous – l’homme est « la seule créature sur terre que Dieu a voulue pour elle-même » - et il nous crée pour lui… mais nous, nous oublions cela ! Et quand nous disons que la grâce implique la nature, nous oublions que la nature implique, demande, cette acquisition de la sagesse. Elle est donc pour nous, cette première contemplation, cette découverte du Père – car le Père se découvre dans la contemplation, il se découvre dans cette intimité, dans cette relation personnelle du fils au Père et du Père au fils.

 

Dans le monde d’aujourd’hui qui est si loin de cette contemplation,  nous devons, découvrir ce premier visage du Père pour nous. Il nous est donné comme cela, et en le découvrant nous découvrons ce que nous sommes ; et c’est cela qui, radicalement, donne son sens à notre vie.

 

MD Philippe, le premier moment de la paternité de Dieu.


Commenter cet article