Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

C’est quoi « faire la volonté du Père » ?

6 Mars 2011, 10:14am

Publié par Father Greg

 

 

 

rembrandtvanrijn the dream of st joseph « Pour entrer dans le Royaume des cieux, il faut FAIRE la volonté de mon Père. » Mt 7, 21. Or Jésus, juste après avoir dit ça, envoie bouler des gens qui apparemment ont fait des trucs pas mal du tout : chasser des démons, prophétiser etc… et, pour Jésus, cela c’est faire le mal ! « Éloignez-vous de moi... » Waou…

 

 Cela signifie que la volonté du Père, ce n’est pas d’abord un truc dément à réaliser, une action héroïque, s’en rajouter une couche ; non, car le Père n’a pas sur nous un projet idéal, ou l’attente d’une réalisation efficace et parfaite. La volonté du Père, c’est quelqu’un pour moi ! C’est vivre d’une personne qui nous est donnée d’une manière toujours plus actuelle ! Et ainsi, c’est de fonder tout ce que l’on fait sur le roc ! En effet, « tout ce qui n’est pas fondé sur le roc, sera emporté, balayé » ! Sa volonté, son désir pour nous, c’est ce qu’il nous donne de vivre en nous donnant actuellement Jésus. Faire la volonté du Père, c’est tout faire pour vivre de la personne de Jésus.

 

 De même que l’amitié réclame d’être intelligent pour vivre de la personne de l’autre, le redécouvrir constamment, des initiatives pour dévoiler ce qu’il est, de même vis-à-vis de Jésus.

 

 Aussi, est-ce que tous les matins, je le cherche ? Mais ‘je le cherche’ c’est-à-dire : suis-je prêt à entrer tous les jours dans quelque chose de complètement nouveau ? Suis-prêt à renaître constamment ? Est-ce que je mendie vraiment son désir sur moi ? Est-ce réel et vital ? C’est la seule question qui vaille ! C’est à dire ‘Où en suis-je dans mon amitié avec Jésus’ ?

 

 La foi –et la ‘pratique’ des commandements- c’est bien l’effet de son don en nous qui nous donne d’agir en fils ; « en étant unis à lui, nous sommes justes, et de nulle autre manière. L'homme n'est pas en mesure de devenir « juste » par ses propres actions, (…) il ne peut réellement devenir « juste » devant Dieu que parce que Dieu l'unit au Christ. Et cette union au Christ, c’est la foi. Toutefois, cette foi n'est pas une pensée, une opinion, une idée. Cette foi est communion avec le Christ » dit Benoit XVI.

 

 Si on peut définir la personne humaine comme celle 'qui cherche la vérité’, on peut définir le chrétien comme celui qui cherche, dans ce qu’il fait, à vivre de son Père, à être possédé par lui, par son désir, ce qui lui plait !

 

 La volonté du Père, son désir sur nous, c’est qu’on Le cherche activement : « Montre nous le Père et cela nous suffit ! Comment ? Voilà si longtemps que je suis avec vous et tu ne me connais ? Qui m’a vu a vu le Père » Jn, 14, 9.


 

Fr Grégoire.


Commenter cet article