Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

J'ai soif de toi

24 Avril 2021, 21:44pm

Publié par Grégoire.

J'ai soif de toi

« Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, et je donne ma vie pour mes brebis » Jn 10, 11.

Jésus est bon pasteur parce qu'Il nous connait de l'intérieur, il nous connait mieux que nous-mêmes et il veut nous conduire  chacun d'une manière unique, lui sait ce qui est bon pour nous. Il me connait, parce que je suis sa brebis ! C’est le Père qui nous a donné à Jésus. Jésus nous regarde donc comme ceux dont il est totalement responsable et à qui il donne tout. Tout  ce qui appartient à Dieu nous est donné ! 

Et le grand mal que l’on se fait, le grand péché, celui que Jésus vient retirer de notre cœur, c’est de croire qu’on doit mériter l’amour de Jésus, c’est de mettre des conditions à son don, croire que Jésus nous aime seulement si on est bon et sans fautes. C’est faux ! Jésus nous aime plus qu’une mère aime son enfant, son amour, c’est à dire lui-même est sans condition et  d’une gratuité folle !

Jésus désire qu’on touche son amour, il veut qu’on sache qui on est pour lui, qu'il nous aime sans conditions : 

« Bien aimés, voyez quel grand amour le Père a pour nous : dès maintenant nous sommes enfants de Dieu »

Jésus aime qu'on cherche à connaitre et à se reposer dans cet amour qu’il a pour nous. Jésus veut qu’on sache comment il nous regarde, comment il nous porte, comment il est vers nous. Et là nous entrons alors dans un certain repos, ces eaux tranquilles, parce que notre repos c’est de se savoir aimé sans fin, gratuitement, sans condition. Savoir qu’on est celui à qui il donne tout, celui pour qui il a tout acquis.

Et c’est cela la vocation : vouloir vivre de cet amour qui est Jésus. La vocation, avant d’être religieux, prêtre, de vivre en communauté avec une règle de vie, la vocation, c’est en premier, tout brûler pour ne plus vivre que de Dieu. Lui qui est amour. Tout donner à Jésus, pour tout recevoir de Lui. « Va, vends ce que tu as, puis viens et suis moi »

La vocation, c’est tout ceux qui veulent devenir l’intime de Jésus, son ami, son époux. Ceux qui veulent annoncer la vie éternelle en la vivant déjà.

La vocation ce n’est pas autre chose que de vouloir vivre pour Jésus, par son amour, dans son amour. C’est ce que dit Ste Thérèse de l’enfant Jésus, la plus grande sainte des temps modernes, patronne des missions, docteur de l’Eglise : « dans le cœur de l’Eglise, je serais l’amour, ainsi je serais tout » 

Vous voulez changer le monde ? Laissez vous aimer par Jésus ! Pour devenir son amour, sa présence. 

Je voudrais laissez la place à l’un des plus beaux textes sur la vocation. C’est le testament spirituel de Mère Teresa. C’est un texte à entendre plus qu’à lire… Entendez, c’est Jésus qui vous parle : 

« Voici que je me tiens à la porte et que je frappe » C'est vrai, je me tiens à la porte de ton cœur, jour et nuit. Même quand tu ne m'écoutes pas, même quand tu doutes que ce puisse être moi, c'est moi qui suis là. Je veux que tu saches que chaque fois que tu m'inviteras, je vais réellement venir. Je serai toujours là, sans faute. Silencieux, invisible, je viens, mais avec l'infini pouvoir de mon amour. Je viens avec ma grâce pour toucher ton cœur et transformer ta vie. Je viens avec ma paix, qui va apporter le calme et la sérénité à ton âme. Je te connais de part en part. Je connais tout de toi. Tout de ta vie est important à mes yeux. Je t'ai suivi à travers toutes ces années et je t'ai toujours aimé.

je t'aime, non pas pour ce que tu as fait, non pas pour ce que tu n'as pas fait. Je t'aime pour toi-même, pour la beauté et la dignité que mon Père te donne.

Je connais tout spécialement ton besoin d'être aimé. Je connais combien tu as soif d'être aimé et d'être chéri et combien tu as cherché en vain d'assouvir cette soif. Est-ce que tu as soif ? Venez à moi, vous tous qui avez soif, je vais vous combler. Est-ce que tu as soif d'être aimé ? Je t'aimerai plus que tout ce que tu peux t'imaginer. Je t'ai aimé jusqu'à ce point de mourir sur la croix pour toi.

J'ai soif de toi. Moi aussi, j'ai soif de toi. C'est la seule manière avec laquelle je pourrai décrire mon amour pour toi. J'ai soif de toi. J'ai soif de ton amour. J'ai soif d'être aimé par toi. Cela te dit combien tu es précieux à mes yeux. J'ai soif de toi. Viens à moi. Je vais remplir ton cœur. 

Je vais soigner tes blessures. Je vais faire de toi une nouvelle créature. Je vais te donner la paix, au cœur même de toutes tes épreuves. Mais j'ai soif de toi. Ne doute jamais de ma miséricorde, du fait que je t'accepte sans cesse, de mon désir de te pardonner, de ma soif ardente de te bénir, de vivre en toi ma propre vie. J'ai soif de toi ! Si tu te crois sans importance aux yeux du monde, cela ne m'importe pas du tout. Pour moi, il n'y a qu'une chose qui importe : il n'y a rien de plus important dans le monde entier que toi. J'ai soif de toi ! Ouvre-toi à moi. Viens à moi et aie soif de moi. Donne-moi ta vie et je vais te prouver combien tu es important à mon Cœur. J'ai soif de toi !

Peu importent tes errements. Peu importe combien tu m'as oublié. Peu importe toutes les croix que tu as dû porter toute ta vie. II n'y a qu'une seule chose dont je veux que tu te souviennes tout le temps, une seule chose qui ne changera jamais : J'ai soif de toi, tel que tu es. Tu n'as pas besoin de changer pour croire en mon amour, parce que c'est de croire en mon amour qui va te changer. Tu m'as oublié, et maintenant je te cherche à chaque instant de ta vie, me tenant debout, à la porte de ton cœur et frappant.

Tu penses que c'est dur à croire ? Alors, regarde vers la Croix, regarde vers mon Cœur transpercé pour toi. Regarde vers mon Eucharistie. Écoute encore une fois ce que j'ai dit sur la Croix : J'ai soif ! Oui, j'ai soif de toi. J'ai soif de toi. J'ai cherché quelqu'un pour combler mon amour et je n'ai trouvé personne. Sois celui-ci. J'ai soif de toi -de ton amour. »

Qui veux répondre à l'attente de Jésus ? 

Qui donnera à boire à Jésus ? 

Qui veut être aimé ?

Grégoire +

Commenter cet article