Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Lavez-vous les pieds, les uns les autres !

26 Février 2021, 17:11pm

Publié par Grégoire.

Lavez-vous les pieds, les uns les autres !

« Si votre justice ne surpasse pas celle des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux ! »

Jésus est intransigeant sur l’amour du prochain : il est venu pour cela, pour chercher ceux qui étaient perdus, se faire responsable de chacun de nous devant le Père et pardonner de manière excessive ! 

L’amour du prochain, c’est LA Loi nouvelle : « il vous a été dit » ça c’est Moïse, « et bien moi je vous dis... aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous persécutent ! ». Jésus peut exiger cela parce qu’il se fait Agneau pour nous : « Si moi le maître et Seigneur je vous ai lavé les pieds, vous devez vous aussi vous laver les pieds les uns aux autres »

Il se fait notre avocat, notre défenseur. À notre jugement, Jésus se présentera avec chacun de nous, et à qui nous accusera, Jésus répondra « j’ai payé pour Lui, j’ai pris sa place et je lui ai donné la mienne ! Il a ma sainteté ! » 

La justice des pharisiens, c’est réclamer son droit, vouloir faire payer l’autre, se faire mesure : « œil pour œil, dent pour dent ». Or le pardon de Jésus est tel, que je n’ai plus aucun droit, car tout ce que je peux pardonner n’est rien à coté du pardon de Jésus qui excède une simple remise des fautes ! 

C’est ce qu’il répond à la question de Pierre : « combien de fois dois-je pardonner à mon frère ? 7 fois? » « Pas sept fois, mais soixante dix-sept fois sept fois ! c'est à dire Sans limite ! » C’est pour cela qu’on a besoin de ré-entendre constamment: « je te pardonne ». Evidemment que Jésus nous a tout pardonné et nous pardonne. Mais on a besoin de l’entendre et le réentendre ! C’est ça aussi la confession !

La confession et l’eucharistie c’est pour que notre coeur devienne amour et pardon sans limite ! Car par nous même c’est juste impossible; Notre cœur humain est trop petit pour pardonner indéfiniment.

C’est pour cela qu’il faut être son enfant : « Si vous ne redevenez pas comme des enfants vous n’entrerez pas dans le royaume » Il faut être enfant de Jésus, pour pouvoir avec lui pardonner sans limite jusqu'à se faire responsable de chacun de ses frères devant le Père. 

Le pardon chrétien implique de s’emparer des fautes, des misères de ses frères et sœurs et de se faire responsable d’eux devant le Père ! Par-donner : donner encore et encore par-dessus la faute et les injustices ! 

Si on n’en a pas le désir, on ne saisira jamais de l’intérieur ce que signifie que Jésus s’est fait responsable de moi devant le Père, Agneau pour moi. On répètera à la messe une formule, mais aucune larme ne coulera de nos yeux devant tant d’amour, devant la folie de Jésus pour nous. C’est Jésus qui s’abaisse devant la femme adultère qu’on veut lapider. C’est Jésus qui dit a Judas, avant sa trahison: « ce que tu fais, fais le vite » Comme pour lui dire: « je sais ce que tu vas faire, je le porte parce que c’est toi » 

Ce pardon, c’est d’abord un désir de pardonner, le désir intérieur de porter les misères de nos frères et sœurs comme si c’était les nôtres. C’est cela le cœur de Jésus, le cour du Père. C'est cela qu'il veut pour nous : Agneau de nos frères.

Grégoire +

Commenter cet article