Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Cette bonté qui voudrait nous alléger ...

8 Février 2021, 20:47pm

Publié par Grégoire.

Cette bonté qui voudrait nous alléger ...

C’est étonnant « tous cherchaient Jésus », « tous étaient attirés par lui, et voulaient le toucher pour être sauver ». Cela devrait nous interroger … Pourquoi les gens ne sont-ils pas plus attirés par notre vie, par notre présence, alors que nous nous voulons chrétiens ? 

Ce doit être un véritable examen de conscience, non pas moral, non pas pour se culpabiliser, mais souvent remettre en cause notre manière de vivre de Jésus, pour essayer de voir tout ce qui peut faire que Jésus ne peut pas se donner à travers nous. 

St Dominique, lorsqu’il a fondé les Dominicains, a mis comme première règle : la dispense ! C’est à dire que la règle de vie des frères ne devait pas être un poids supplémentaire ! 

Jésus nous a sauvé, nous sommes donc enfants du Père, du coup tout ce qui s’ajoute, c’est de la gratuité, de la surabondance ! Et on doit regarder si ce qu’on s’est rajouté dans notre vie chrétienne n’est pas parfois un pesant fardeau  qui nous empêche d’être légers, vivants, joyeux !

Bien sûr nous avons tous des souffrances, des choses qui sont lourdes, mais en premier on vit d’une personne qui nous aime;  or, cet amour que Jésus a pour nous, devrait rayonner ?!

Ne doit-on mas s’interroger sur pourquoi n’avons nous pas une plus grande fécondité ? Pourquoi l’amour fraternel entre nous n’est pas plus grand, plus fort ? Les premiers chrétiens quand on les voyait, on disait d’eux : « voyez comme ils s’aiment ! »

Ste Joséphine Bakhita cette soudanaise, esclave et devenue chrétienne, religieuse, attirée par des chrétiens qui rayonnaient, est elle-même devenue une lumière incroyable malgré les souffrances qu’elle avait subie.. C’est donc possible !

Or, est-ce qu’on ne se met pas parfois des règles sur le dos, des traditions à tenir qui nous empêchent de vivre pleinement de Jésus. Comme une naissance qui serait actuelle ! Qu’est-ce qui est de trop et qu’on doit remettre en cause pour être envahis par Jésus ? St François d’Assise avait compris qu’il fallait d’abord se dépouiller pour rayonner sa joie, sa présence, sa bonté.  

Il est bon de se demander sur ce qui nous aiderait pour vivre davantage de l’amour de Jésus? Que nous manque-t-il ? Ou alors, qu’avons-nous à lâcher ? À perdre ? À laisser tomber ?

Comment s’aider à voir, ce qui, en nous, nous empêche d’être une plus grande présence de Jésus..? Il ne s’agit pas d’être parfait ou sans péchés, ça c’est juste impossible, il s’agit plutôt de s’alléger d’impératif catégoriques qui sont des boulets aux pieds … 

Qu’est-ce qu’il faut faire par exemple pour que la messe soit un lieu de vraie rencontre avec Jésus et que cela attire ? Comment faire pour que cet amour avec lui et entre nous soit toujours plus vivant et palpable ?

Comment réaliser une véritable communauté fraternelle, un foyer d’amour fraternel, que chacun soit une vraie présence de Jésus ?! Qu’est-ce qui fait que « tous le cherchaient…? »

 

Grégoire +

Commenter cet article