Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Viens, je te montre la Fiancée, l'Epouse de l'Agneau

18 Janvier 2021, 17:36pm

Publié par Grégoire.

Viens, je te montre la Fiancée, l'Epouse de l'Agneau

Pourquoi tes disciples ne jeunent-ils pas, comme ceux de Jean-Baptiste ? demandent les pharisiens à Jésus. Pourquoi cette rupture apparente avec la loi religieuse, avec les traditions des anciens et l’Alliance de Dieu avec Moïse ?

« Tant que l’Epoux est avec eux, les invités à la noce ne peuvent jeûner ! »

L’Incarnation réalise quelque chose de complètement nouveau qui n’est pas dans la continuité de l’Ancienne Alliance !  C’est un vêtement nouveau qu’on l’on doit revêtir, un vin nouveau qu’on doit boire ! (Mc 2, 18-22)

C’est une initiative de Dieu telle que le chrétien ne vit pas d'abord une vie « religieuse », c’est à dire orienté vers Dieu, à le chercher ! Le chrétien n’appartient pas à une religion ! La vie chrétienne ce sont des noces, les épousailles de Dieu avec chacun. On est devenu comme une seule personne avec Jésus ! C’est cela que réalise l’incarnation : l’union de l’homme et de Dieu est telle que rien ne peut-être plus uni ! 

On comprend là, le scandale pour le sens religieux des pharisiens, pour qui l’obéissance à la loi et les traditions des anciens sont l’absolu ! Et on retrouve cela chez ceux qui sont religieux : les stoïciens, les Hindous, les musulmans … l’obéissance à une loi, des exercices religieux et un respect du Tout-Autre qui manifestent la quête de l’homme vers Dieu !

Mais Jésus a réalisé quelque chose de radicalement nouveau ! Et c’est pour cela qu’il faut garder vivant ce premier lien de l’Enfant-Dieu et de Marie : c’est comme cela que doit être notre lien avec Jésus ! Jésus et donc le Père et l’Esprit-Saint veulent, réclament, attendent avec nous la même relation, la même simplicité, la même proximité qu’entre l’Enfant-Jésus et Marie ! En deçà ce n’est plus chrétien, mais religieux, donc à taille humaine. Et cela blesse Jésus.

Aussi, la seule règle, la loi auquel nous sommes obligés c’est de chercher à recevoir l’amour que Jésus à pour nous; amour dont celui qui se rapproche le plus dans notre expérience est celui d’un époux pour son épouse (disons le soir des noces, parce qu’après, souvent, cet amour a un peu de mal à garder toute sa fraicheur.)

« Et un jour, l’Epoux leur sera enlevé et ce jour là, ils jeûneront. »

Le jeûne dont Jésus parle, c’est celui de l’Eucharistie. Par l’Eucharistie et l’oraison, Jésus m’est donné absolument, immédiatement, sans conditions, peu importe l’état dans lequel je suis. Mais on vit de cet amour sans aucune jouissance; on en vit dans l’obscurité de la foi; C’est cela le nouveau jeûne dont Jésus parle : on vit d’un amour sans en avoir la jouissance, on vit d’une victoire sans en voir les fruits et l’efficacité !

Mais on doit être lucide que c’est de trop pour nous, et naturellement on veut revenir à un lien religieux avec Dieu, avec une distance, une vénération de Celui qui est sacré, une loi, des interdits etc. Cela, c’est religieux, et c’est mettre le vin nouveau dans de vielles outres qui alors explosent. 

On comprend là, la colère de ceux qui attendent qu’on leur annonce l’oeuvre de Père, l’incarnation, et qui ne trouvent qu’un discours religieux ! Le monde est déjà marqué par la grâce, et il attend que les chrétiens vivent jusqu’au bout des exigences de cette union divine !

Grégoire +

Commenter cet article