Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

« Venez, crions ... » ps 94

31 Janvier 2021, 15:53pm

Publié par Grégoire.

«  Venez, crions ... » ps 94

« Silence ! Tais-toi ! Sors de cet homme ! »  Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu'est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. »

« Silence ! Tais-toi ! Sors ! »  C’est une parole qu’il faut entendre et se redire souvent ! Dans toutes nos luttes, Jésus nous demande de nous appuyer sur sa parole ! Sa parole est toujours actuelle et efficace : elle a toute l’autorité de Dieu ! 

Aussi, il faut se la dire, sans hésitation et avec la certitude d’avoir la puissance de Dieu avec soi ! C’est pour cela que pour prier on répète des paroles de l’Evangile; et, dans ces paroles, celles de Jésus sont les plus efficaces !

Car nous sommes dans une lutte qui nous dépasse, qui est trop forte pour nous. Alors si on croit qu’on peut se battre avec nos petits muscles, nos petites vertus, notre force, c’est idiot, débile et grotesque ! On est battu d’avance ! Car non seulement cette lutte nous dépasse, mais en plus nous sommes handicapés, boiteux, avec des portes ouvertes à l’ennemi : tous ici, notre coeur est blessé !

Et Jésus nous montre comment lutter : avec lui, en usant de ses paroles et de son autorité ! Point !

Par le baptême, nous avons la puissance de Jésus en nous. Même, nous avons un pouvoir d’exorcisme; l’Eglise demande que seulement certains prêtres l’exercent : il faut une profonde vie de prière pour ne pas être ébranlé par les séductions du démon. Mais pour nos luttes quotidiennes, nous devons user de la puissance de Jésus ! Et nous devons l’utiliser, avec la même autorité ! Jésus nous donne son pouvoir de commander sur tous les démons ! « Je suis fils du Père, vade retro, retire toi ! » « Je t’ordonne de partir, je t’ordonne de me quitter ! »

Comme lorsque je consacre, je dis les paroles de Jésus, et Jésus m’obéit et transforme le pain en son corps, le vin en son sang. Et bien pour nous, nous avons le pouvoir de pardonner, de faire taire nos pensées noires et faire partir ces esprits impurs ! Pas par volonté, mais en s’appuyant sur Jésus !

Les esprits impurs, ce n’est pas d’abord moral. C’est en premier des esprits de tristesses, de désespoirs, de critique, de peur, de haine de nous-même. 

L’impureté la plus grande est de croire que ce que je sais suffit à tout, je me pose en mesure du réel, de ce que je suis : l’orgueil; et, me juger moi ou les autres, ça s’appelle la jalousie. Ça c’est la lutte suprême. Le reste ce ne sont que des conséquences. Cette lutte est intérieure : elle n’est pas sur les résultats, mais sur l’Esprit qui m’anime !

Le démon nous accuse en nous faisant regarder les résultats ! Il ricane à la croix, parce que  le résultat apparent est terrible ! Or, c’est toujours notre désir que Jésus regarde, pas les résultats !

Pourquoi Jésus fait-il taire ces esprits qui, eux, savent qui il est ? « Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu! » « Silence ! Tais-toi ! Sors de cet homme. » parce qu’on ne peut connaître Jésus « objectivement ». Il n’y a pas de connaissance claire, catéchétique ou extérieure de Jésus !

Jésus c'est un secret intime ! C’est le secret du Père, son amour. C’est pour cela qu’il est donné à Marie comme son enfant ! C’est comme cela qu’on doit le rencontrer : comme mon secret personnel ! Celui qui plus présent à moi-même que moi-même !

On ne peut donc connaître et dire Jésus qu’en l’aimant; et d’abord en sachant que je suis aimé de Lui. La vie chrétienne, c’est vivre de Jésus qui m’aime définitivement, inconditionnellement, gratuitement, éternellement ! Le démon veut nous faire douter de cela, en nous faisant croire que Jésus nous aime à certaines conditions ! C’est un mensonge ! Il faut mendier à Jésus qu’il vienne nous dire son amour !

Si il n’y a pas cet amour actuel pour Jésus, alors il faut se taire car on ne dit que des âneries ! Pire, on éloigne de Jésus ! Si on ne désire pas Jésus, mais alors taisons nous ! (L’amour est d’abord un désir, pas nécessairement une grande expérience !)  La plus petite erreur à propos de Dieu, est ce qu’il y a de pire, de plus monstrueux que l’on puisse infliger à l’esprit humain !

Les démons, qui n’aiment pas Jésus ne le connaissent pas ! D’ailleurs, quand on aime pas quelqu’un, on ne le connaît pas !

« Voilà un enseignement nouveau, proclamé avec autorité ! Il commande aux esprits mauvais et ils lui obéissent »

Voilà pourquoi Jésus enseigne avec autorité : il nous parle comme celui qui nous aime, et parce que son amour est actuellement victorieux de tout ce qui, en nous, est en retard, petit, mesquin ! Je suis victorieux quand je vis de SA victoire ! Il le dit à la Croix : « tout est achevé, tout est accompli, ça y est, c’est fait ! » Ce sera manifeste, visible au ciel, mais je dois en vivre aujourd’hui ! Peu importe les résultats !

C’est une rupture face aux scribes et aux pharisiens qui ne regardent que les résultats : ce qui est immédiat et apparent; Eux s’appuient sur leurs qualités, sur leurs petites perfections, et leur connaissance humaine; Satisfaits d’eux-mêmes, cela les empêche d’être mendiant; 

or s’appuyer sur soi-même, pour chercher une espèce de perfection visible, c’est l’esprit immonde. 

Notre esprit est pur lorsque nous nous appuyons sur Jésus,  comme un enfant, même si les résultats sont décevants. 

Il faut user de l’autorité de Jésus ! Lui demander d’être absolument certain de sa victoire en nous; Lorsqu’on lui demande, on est déjà victorieux ! C’est déjà avoir son Esprit St en nous ! Jésus veut qu’on utilise son autorité et ne jamais lutter seul ! 

La seule vraie psychothérapie, la seule véritable hypnose  valable, l’addiction dont on peut toujours abuser davantage, le seul véritable narcissisme, c’est de se redire à soi-même avec autorité : « Silence ! Je suis fils du Père, ami de Jésus ! »

 

Grégoire +

 

Commenter cet article

martine 31/01/2021 22:16

Je valide ces paroles justes.
Merci. Continuez ! Martine