Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Il s'est rapproché de toi

24 Janvier 2021, 14:42pm

Publié par Grégoire.

Il s'est rapproché de toi

« Les temps sont accomplis, le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Evangile. » Mc, 1, 14-20.

Quand on écoute rapidement cet évangile, on entend « convertissez-vous » comme quelque chose d'un peu négatif ! Souvent « convertissez-vous » cela veut un peu dire « c’est pas bien, changez ! »

La conséquence de la faute originelle, fait que l’on a peur. On se sent coupable de quelque chose. Comme on ne connaît plus Dieu notre Père, on l’imagine comme quelqu’un qui juge et qui punit ! Donc, on ne supporte plus sa présence et on le tient éloigné ! C’est le très pur, le Saint, donc il est loin de nous, car nous, nous sommes coupables et impurs !

C’est très faux comme regard, mais c’est notre psychologie malade. Et tout l’Ancien testament montre nos projections déformées sur Dieu.

C’est le sens de la 1ère lecture. Le livre de Jonas est très court : quatre pages qui racontent une fable écrite après l’exil à Babylone ! Dieu dit à Jonas : « ça ne suffit pas que de convertir mon peuple dans ton pays minuscule. Je t’envoie en mission à Ninive » (aujourd’hui, Mossul au nord de l’Irak). Or Ninive à l’époque était l’ennemi juré d’Israël, une ville très puissante, d’un empire païen. Y aller pour Jonas, c’était la mort, c’est certain ! Mission impossible! Et puis, Ninive était une immense ville ! Il fallait trois jours pour la traverser. Jonas n’obéit pas et embarque sur la Méditerranée ; il y a une tempête et on jette le prophète à la mer. Une baleine avale Jonas qui est confiné dans son ventre et, il est recraché trois jours plus tard. Du coup, finalement Jonas part pour Ninive. Et le miracle se produit : Jonas la traverse en un jour et tous les Ninivites sont convertis !

Mais Jonas n’était pas du tout content. Lui, voulait que Dieu exerce sa colère contre ces païens, ces pécheurs. Et Jonas, écœuré, va s’installer à l’écart de la ville. Mais on est en plein été, il étouffe au soleil. Alors Dieu, fait pousser un arbuste pour le protéger. Mais le lendemain, l’arbuste meurt. Alors Jonas est vraiment en colère... Et Dieu lui dit : « Quelle histoire pour un arbre qui meurt à peine poussé ! Mais ces Ninivites… Ils sont mes enfants tout de même ! »

Bref, il y a ainsi trois conversions dans le livre de Jonas :

-Jonas est petit prophète juif, peureux, pas très conquérant (ce n’est pas IsaIe ou Jérémie ou Samuel qui sont de grandes personnalités) Dieu s’approche de nous, vient à nous, à travers des gens apparemment simple, pas très fort humainement. Ce ne sont pas nos qualités ou ce qu’on a acquis, nos connaissances qui intéressent Dieu, mais notre capacité à être mendiant, pauvre, ouvert à plus grand que nous.

-Ce n’est pas Jonas qui convertit Ninive, mais c’est la parole de Dieu que Jonas prononce ! Dieu n’attend pas d’abord des efforts ou un changement moral, mais qu’on entende ce qu’il nous dit. Et qu’on proclame sa parole, même si ça semble ridicule ou que ça me mette en danger !

-Dieu convertit le désir de justice et de vengeance que Jonas avait, en un amour pour tous les Ninivites ! En me faisant l'annoncer pour ceux qui sont dignes de la guillotine, Dieu convertit mon cœur et mes regards auto-culpabilisants ! Je connais Dieu comme mon Père, quand son amour pour tous les hommes devient mon amour !

Dans l’Evangile, Jésus nous réalise autrement ces 3 bonnes nouvelles :

 les temps sont accomplis, le règne de Dieu s’est rapproché de vous » Dieu se fait proche. Il vient casser cette fausse image qui fait qu’on le tient éloigné. Dieu s’est tellement rapproché, qu’il est devenu l’un de nous !

Parce que Le Règne de Dieu ce ne sont pas des conseils, des trucs pour nous aider, des méthodes pour nous guider ! Le Règne qui s’est rapproché, c’est quelqu’un -Jésus- qui descend en nous là où tout est perdu, là où en nous c’est mort !

Jonas dans le ventre de la baleine, est une préfiguration de Jésus qui veut descendre dedans nous, pour nous donner une nouvelle vie de l’intérieur !

- « Convertissez-vous et croyez que cette Nouvelle est bonne ! » La conversion est une bonne nouvelle, car il ne s’agit pas de se regarder, mais de le regarder Lui ! Se convertir c’est ouvrir les yeux sur Lui qui est là, pour moi ! Dieu est pour moi ! La conversion n’est pas de lutter contre nos défauts, mais entendre la joie de Jésus qui se donne à nous qui ne sommes pas prêts ! Car aucun de nous n’est prêt ou digne ou juste ! Comme les Ninivites ! Jésus s’en fiche ! Sa joie c’est de nous rendre prêt !

Jésus se fait connaître en nous demandant de nous rendre proches de chacun; ceux que l’on voudrait voir punis, châtiés, Jésus nous demande de nous en faire proche. Je connais Jésus, quand j’annonce à chacun : « Jésus s’est rapproché de toi ! »

-et Jésus nous dit « Suis-moi ». Il nous choisit pour coopérer avec lui gratuitement.

Jésus nous fait coopérer à quelque chose qui n’est pas selon nos compétences ! Et ça, c’est difficile ! Nous on veut être reconnu pour ce qui vient de nous, notre travail, ce qu’on a fait ! Nous on voudrait tellement être loué pour nos initiatives, notre générosité, pour qu’enfin le monde reconnaisse qu’on n’est pas si mal !

Et nous on veut payer pour notre conversion, car quand on paye ça nous appartient ! Alors que quand c’est reçu gratuitement, on ne peut pas en tirer de gloire, on est juste alors revêtu de Dieu.

Aujourd’hui, Jésus nous dit « Suis-moi » ! Se convertir c’est laisser être possédé par son choix actuel sur nous ! C’est un choix personnel, définitif, sans condition ! Dieu me choisit ! « Je te choisis parce que c’est toi ! »

Dans son « suis-moi », il faut comprendre qu’on est important pour lui ! Et là on doit être intransigeant sur cette bonne nouvelle : « je suis celui que Jésus choisit! Tu es celui que Jésus aime »

Et évangéliser c’est cela ; c’est être témoin qu’on est aimé d’un amour qui nous fait être quelqu'un pour lui !

Grégoire +

Commenter cet article