Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

L'instant de la catastrophe..

29 Mai 2019, 00:17am

Publié par Grégoire.

L'instant de la catastrophe..

Ma mère connaît toujours un ratage dans les gestes ultimes du repas. Elle sait à merveille cuisiner. C'est l'instant de servir qui est chez elle l'instant de la catastrophe. Au dernier moment, en posant le plat sur la table ou en versant un peu de nourriture dans une assiette, elle accroche, renverse, éclabousse. Légèrement. Mais sûrement. Comme si, chez elle qui est si attentive aux siens, une impatience montrait le bout de son nez : j'ai passé des heures dans la cuisine pour vous, mais là, permettez, je pars en vacances, je ne regarde plus trop ce que je fais, je quitte un millième de seconde ma place souveraine de servante, qu'est-ce que vous croyez, que je suis faite pour cette place?

J'aime cette échappée de l'ultime instant, cette fugue qui ne dit pas son nom. Il y a des impatiences nourricières. Chez Mozart aussi on peut surprendre des facilités de dernière minute, des fins de mouvements baclées. Elles ajoutent à la beauté de l'ensemble. Femmes qui envoient promener leur monde, musiciens qui expédient les trois dernières notes, petits diables qui récitent la prière vitale : mon Dieu, protégez nous de la perfection, délivrez-nous d'un tel désir

Christian Bobin.

 

 

 

Commenter cet article

françoise M 01/06/2019 14:29

Je me reconnais dans cette mère qui fait au mieux mais qui finalement fait savoir de temps à autre à ceux qu'elle aime :" ne me cantonnez pas dans ce rôle, j'ai mes doutes, mes ras le bol, mes envies, je vous aime, mais s'il vous plaît, aimez moi...Imparfaite et libre!

fifi 29/05/2019 09:02

Ce regard espiègle qui dit tout, non avec la fatigue ou la mauvaise humeur qui renverse la soupe, mais l'ordre immuable des fatigues ordinaires.
Quelle observation fine de la vie, des êtres.
Merci Grégoire d'extraire et d'illustrer aussi tendrement notre poète bien-aimé :-)