Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

" Archange glorieux, neurasthénique profond, mystique résigné, païen éblouissant, amoureux de la vie, incliné vers la mort, enfant et sage, tout cela était vrai chez Mermoz, mais tout cela était faux si l'on isolait chacun de ces éléments. Car ils étaient fondus dans une extraordinaire unité. "

27 Août 2018, 00:28am

Publié par Grégoire.

" Archange glorieux, neurasthénique profond, mystique résigné, païen éblouissant, amoureux de la vie, incliné vers la mort, enfant et sage, tout cela était vrai chez Mermoz, mais tout cela était faux si l'on isolait chacun de ces éléments. Car ils étaient fondus dans une extraordinaire unité. "

" Quand j’étais triste, découragé, sans goût ni estime pour personne et surtout pour moi-même, quand j’étais prêt à renoncer à l’effort, à me laisser vivre facilement, petitement, bassement, je me disais : « Il y a Mermoz … il va revenir par-dessus l’Atlantique… De lui, de lui seul, j’aurai honte, Il va revenir, il ne me refusera pas un peu de sa vertu. » 
Et je recommençais la sourde bataille que tout homme se doit de mener, jusqu’à sa mort, contre lui-même… "

 

" J'ai demandé une fois à Mermoz s'il avait peur dans ses luttes avec la mort.
- Peur ?avait-il répété pensivement.Non ça ne peut pas s'appeler ainsi. Je ne peux pas te l'expliquer. Les camarades seuls pourraient comprendre. C'est une affaire entre nous.
Il réfléchit quelques secondes et ajouta :
- Vois tu la vraie peur, la sale peur, je l'ai éprouvé sur le pavé de Paris, quand j'étais clochard, à l'idée de ne plus pouvoir voler, c'est à dire vivre ma seule vie possible."

 

Joseph Kessel, Mermoz.

 

 

Commenter cet article