Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Silence...

26 Juin 2018, 00:27am

Publié par Grégoire.

Silence...
 
Si nous nous méfions tant du silence et nous ingénions à le combler par toutes sortes de bruitages, dont le langage alors réduit à du bavardage, aussi raffiné puisse-t-il être en apparence, c’est parce que nous sentons qu’il recèle un pouvoir singulier, inquiétant : celui de nous dévoiler, à nous-mêmes et aux autres, dans notre fragilité.
Le silence nous dépouille, il nous « simplifie », il nous éclaire furtivement de l’intérieur en nous reconduisant à notre seul souffle, et à celui des autres, nos interlocuteurs mis pareillement à nu par l’éclosion d’un silence imprévu. Le souffle : pure expression de vie, signature à la fois si délicate et si pénétrante, infime et bouleversante, de la présence d’un vivant. Comme la lumière, il frémit à la lisière de la matière et de l’immatériel, entre mystère et merveille. Le souffle des vivants, en écho à celui du Vivant, en lien organique avec lui, qui est sa source. Dieu : un souffle, une voix du fin silence – ainsi se révéla-t-il à Élie au mont Horeb. Mais Élie n’aurait pas pu le percevoir, ce soupir très ténu, s’il n’avait pas au préalable fait taire les bruits autour de lui, et surtout les tumultes tapis en lui, grondant au fond de lui.
 
Ce n’est pas par voie de « puissance » que son Seigneur, précisément, va se manifester à lui, tout au contraire, c’est en finesse, en douceur, dans un ténu bruissement de silence, lui signifiant ainsi qu’il préfère un cœur humble et attentif à un cœur trop ardent et guerrier.
 
Sylvie Germain

Commenter cet article