Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Quel repos ?

9 Juillet 2017, 03:47am

Publié par Grégoire.

Quel repos ?

Le temps des vacances est synonyme de repos; mais quel repos ? Distractions momentanées ? Rencontres conventionnelles ? Joies sans lendemain ? Où trouver le repos ?

Car nous avons perdu le repos fondamental : et ce, depuis qu’un serpent doué de parole, nous poussa à nous emparer d’un fruit qu’il ne nous appartenait pas de posséder…

Bref, il y a une brisure fondamentale en chacun, source de toutes nos inquiétudes, angoisses, artifices, culpabilités et autres 'sida' spirituels, et qui nous fait croire qu’il faut beaucoup faire, beaucoup s’agiter, beaucoup jouir, beaucoup maitriser et beaucoup montrer extérieurement pour exister un peu…

Or, le grand désir du Père c’est qu’il veut me donner d’entrer dans son repos. Maintenant et de plus en plus.

Chaque matin, le psaume 94 nous fait entendre « aujourd’hui puissiez-vous écouter sa voix… sinon vous n’entrerez pas dans son repos ». Le repos du Père c’est Jésus ! Notre repos c’est quelqu’un pour moi, donné gratuitement, là, tout de suite. Mais nous, on n’y croit pas : « Quelqu’un que je ne vois pas ? comment ça ? est-ce possible ? »

Et, on refuse de se laisser entrer dans le repos du Père ! Pourquoi? Parce qu’on en reste aux mots prononcés, ramenés à une compréhension humaine, croyant que ce repos dépend de ce que je fais, devrais faire ou comprendre. Comme si l’évangile était un message, une morale, un projet liturgique, des chants pieux ou un truc à ma taille ! 

Or l’évangile c’est quelqu’un présent à tout l’univers, une présence pure, une présence totale, quelqu’un qui n’est qu’existence, toujours et partout il est : partout on respire du Jésus ! Nul ne peut s’y soustraire ! Toutes mes pensées, désirs, projets, phantasmes, imaginations lui sont présentes… et nous on ne veut pas tout vivre avec Lui, parce qu’on croit qu’il y a des trucs en nous qui ne l’intéresse pas…  Comme si il ne pouvait pas comprendre tout ce qu’on porte… Comme si il ne pouvait pas être LA réponse à tout nos désirs ou phantasmes…

Et, on refuse ce repos, parce qu’on reste en nous-même, prisonnier du petit univers sécurisé qu’on essaye désespérément de se forger… univers matériel, spirituel, religieux ou clérical, croyant que ce que je fais ou pense c’est toute ma vie.

Or, le Père me dit « écoute ma voix ». Ça veut dire quoi? Presque simplement ça : « Silence ! Tais-toi ! Suspend tes jugements, tes raisonnements, tes projets, brûle tes réponses, tes idées toutes faites… -parce que tu es ce que tu reçois avant d’être ce que tu fais-

« Écoute » : utilise toutes tes pauvretés, tes failles, tes médiocrités, réjouis-toi de tes impatiences, de tes ras-le-bol, de tes désirs les plus secrets pour demeurer constamment en attente : moi seul peux te combler. « Écoute »: sois dans cet état de réceptivité intérieure, pour qu’enfin je puisse débarquer et te faire connaitre le repos : depuis toujours Je Suis… tu es quelque chose de moi… j’agis sur toi, je t’attire actuellement à moi, là où tu ne maitrises plus rien… »

Bro.Grég.