Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Légèreté d'une femme handicapée...

24 Janvier 2016, 18:35pm

Publié par Grégoire.

Christelle Lamadon

Christelle Lamadon

Mails reçus de Christelle Lamadon, publiés avec sa permission. Christelle est une jeune mère de Cotignac atteinte d’une maladie qui lui paralyse progressivement le corps, les membres, la bouche, vivant au 2e étage d'un immeuble insalubre… pour laquelle j’avais demandé de l’aide sur ce blog le 22 décembre 2015.

 

« …grâce aux dons j’ai pu régler les 885 euros de dettes que j’avais de retard -sauf les frais d’huissier qui à mon sens ne sont pas à moi de régler ça; mais en contrepartie.. je n’ai plus droit à la petite épicerie solidaire du mercredi, mais peu importe…

…Dieu connait mon coeur, il sait ce que traverse, avec mon logement, ma propriétaire, mon fils handicapé, mes ex, ma maladie, la lutte que je vais affronter mardi à la coopérative pour leur dire mon état, et cette peur au ventre de découvrir que mon cerveau va empirer...

un jour sur deux on vient pour m’aider à m’habiller, mettre mes chaussures, me laver les cheveux; mercredi le neurologue m’a envoyé dans la tête des ondes et du courant pendant 20 minutes; on m’a porté ensuite dans les escaliers car mon cerveau ne commandais plus mon corps, il avait été trop fatigué par la séance, je dois rester assise chez moi, ne pas trop marcher, ne pas trop bouger, ne pas trop avoir de visite, pour ne pas avoir trop d’émotions, ni stress si je veux que mon cerveau ne me lâche pas a tous moment et me retrouve complètement à la merci de n’importe qui… je ne peut aujourd’hui rien faire contre l’évolution de cette maladie; le neurologue m’a dit jeudi que je ne pouvais être que spectatrice de cette évolution. 

Des voisins -et des amis- m’ont agressés hier, me trouvant trop ‘légère’ avec ma vie, que je me laissais aller… que répondre à ces gens qui me trouvent trop  légère, que dire en réponse à ça…?  je fais tout les efforts que je peux, et là je ne peux transmettre à personne ma tristesse et mon sentiment d‘incompréhension totale, je suis trop émotive face à ce genre de réflexion j’en ai pour des heures à m’en remettre c’est infernale à gérer, j’en ai marre… quand, quand aurais je droit a un jour de légèreté comme ils disent, Rafael -mon fils- pleure chaque jours a cause de cette voisine… est-ce que je prend ça à la légère ?

Le papa de Rafael vient de me ramener mon petit garçon à la maison, il m’a vue en pleure, avec la canne, je lui ai simplement demandé de voir a changer les weekend pour que je puisse avoir les garçons ensemble et un week end pour moi, et non je ne reçois que de la haine, de la colère : « je ne peux laisser mon fils à une handicapée, qui ne sait ni parler ni marcher… »  « crois-tu que ma vie s’arrête à mes soucis de maladie, connais-tu finalement par ou je passe sur des tas de choses de ma vie, sur les épreuves que je vis depuis des années et des années, les fugues de mon fils, ses troubles du comportement, le peurs de Rafael dans ce logement …? » et on me parle de légèreté…

Je n’ai plus de téléphone, il me reste internet pour réussir à chercher un appartement, ou quelque chose… j’avais rendez vous mardi dernier à la mairie pour parler d un logement et avoir droit a un bon alimentaire de 50 euros pour faire des courses pour ma famille ah mais non désolé on m’a annulé le rdv parce que Mr le Préfet venait à cotignac, alors ma famille et moi nous nous débrouillerons pour manger une autre semaine, tu comprend je peux conduire mais très peu sinon mes jambes me font si mal, se bloquent avec les crampes et se paralysent, c’est géniale hein… je m’éclate, oui j’essaie quand je me lève de me dire que malgré tous ses emmerdement que j’ai depuis que je suis né, je garde confiance en la vie et en Dieu et je garde le sourire.. comment peuvent ils me le reprocher et que malgré tous ces emmerdement, ces douleurs dans le corps dans l’âme, dans le coeur, je veuille donner de l’amour aux gens… est-ce cela être légère????

je ne crois pas, pourtant je t’assure que j’ai envie d’arrêter tout.. de sourire et de rire bien souvent et non il me repêche sans cesse… les mots peuvent être cruel, les suppositions peuvent être cruelles, les gens ne se rendent pas compte de la fragilité de certains…

On me reproche de croire en DIEU mais vraiment d’y croire en Vérité, on me reproche de m’abandonner, on me reproche d’être malade, on me reproche de dire la vérité, on me reproche d’être spontanée, on me reproche d’être trop gentil, on me reproche de ne pas faire de dépression, on me reproche de sourire, on me reproche de prier pour les gens qui me veulent du mal, on me reproche d'être trop forte, on me reproche de m’accrocher, on me dit être folle, on a peur de tous cette amour que j ai a donner, qui me brûle à l’intérieur pour vous tous, on me reproche mon optimisme, on ne sait pas d’où je supporte tout cela depuis tant d’années, ils sont dans le jugement, dans l’incompréhension de quelque choses qui les dépasse en me voyant. Cela les rend cruels, Cela les rends inhumain envers le monde, on me reproche de vouloir vivre dans la joie malgré tous ça, on me reproche de ne pas me demander pourquoi les gens sont comme ça.....

Tout simplement, J'AI LA FOI et on me reproche cela

oui, le soir je crois encore plus en LUI et encore davantage ce soir et pour tant j’ai mal..............dans chaque fibres de mon corps et de mon âme, de mon coeur, 

j'ai ressenti tant de feu dans le coeur ce jours où tu es venu avec cette enveloppe, je me souviens que tu as lu dans mes yeux, cet amour qui a jailli pour ces inconnus qui ont eu cette générosité et cette confiance de me donner autant, cette petite victoire face à tant d’injustices et de mensonges ce jour là, cela m’a montrée que j’avais raison de persévérer et continuer à Croire, que quoi qu’il arrive un jour la Vérité apparait à l'homme.

UNE LIBERATION, l'ESPERANCE, de L’AMOUR  de la JOIE et depuis elle ne ma pas quitté et depuis je n’ai qu’une envie c’est de la partager, de la donner, de la transmettre, d’en témoigner oui à ma manière avec LEGERETE je dirais, sans aucune arrière pensée que les gens mal intentionné pourrais m’avoir tel une enfant je n’y ai pas songé je n’ai pensé qu’a donner ce que l’on m’a donné...

alors oui je vis avec LEGERETE et je remercie DIEU et toute la création, de cette grâce,

Soyez Léger, Souriez
CHRISTELLE  

AMEN