Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

"J’ai connu la sensation d'une bienveillance tramée dans le tissu parfois déchiré du quotidien

21 Novembre 2015, 05:03am

Publié par Grégoire.

"J’ai connu la sensation d'une bienveillance tramée dans le tissu parfois déchiré du quotidien

"J’ai connu la sensation d'une bienveillance tramée dans le tissu parfois déchiré du quotidien. Cette sensation n'a jamais cessé de courir par-dessous les fatigues les lassitudes et même les désespérances, Je tourne autour d'un mot : la bonté, c'est la bonté qui me stupéfie dans cette vie, elle est tellement plus singulière que le mal.        

Mais dans la mort de ceux qu’on aime, peut-on vraiment sereinement y trouver de la joie ? là, il faudrait parler sur la pointe des pieds... Je pense qu'il faut faire très attention  sur cette question de la mort et de la joie… Comment pourrais-je vous dire ça ? J'ai de la joie à aller dans les endroits même les moins éclairés qui soient Je pense par exemple à des hôpitaux ou des maisons de retraite : là où les questions qu’on nous posent et l’attention qu’on nous porte sont si froides qu’elles nous vident l’âme, ce sont souvent des lieux plus terribles que la mort elle-même… bah c’est étonnant, j'ai une joie profonde à traverser les épaisseurs de grisaille la dureté que le monde met sur certains visages à la fin d'une vie et à voir soudain deux yeux qui brûlent dans l'ombre : L'humain est un soleil ! La vie voilà la seule merveille Et c'est la seule merveille non commercialisable ! l'humain est un soleil que l'on peut aller chercher dessous les décombres  dessous les fatigues dessous les pertes.

 

Christian Bobin, extrait "du minuscule et de l'imprévisible".