Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

L'homme le plus dangereux de la planète....

20 Juin 2015, 20:18pm

Publié par Grégoire.

Laudato Si, l'encyclique sur l'environnement, a rendu quelques personnes outre-Atlantique d'humeur saumâtre

Laudato Si, l'encyclique sur l'environnement, a rendu quelques personnes outre-Atlantique d'humeur saumâtre

Le pape François a publié, jeudi, son encyclique sur l'environnement Laudato Si qui a rendu quelques personnes outre-Atlantique d'humeur saumâtre. En remettant l'homme face à ses responsabilités concernant le réchauffement climatique, pointant notamment du doigt «la soumission de la politique à la technologie et aux finances qui se révèle dans l'échec des Sommets mondiaux sur l'environnement», le Saint-Père s'est attiré les foudres des conservateurs américains. Qui estiment qu'ils n'ont aucun conseil à recevoir de sa part et qu'il devrait rester, de préférence, en dehors de la sphère politique.

Point de mesure par contre concernant l'expert de la chaîne ultra-conservatrice Fox News, Greg Gutfeld, qui a qualifié le pape d'«homme le plus dangereux de la planète», rapporte le Huffington Post aux États-Unis. Pour justifier ses propos, le spécialiste prétend que le souverain pontife chercherait à plaire à «ses adversaires», parmi lesquels les libéraux. C'est ce rapprochement qui confèrerait au pape sa «dangerosité.»

Greg Gutfeld va plus loin, regrettant que le pape François n'aspire pas «à devenir le pape de nos grands-parents.» Et d'ajouter caustique: «Il veut être un pape moderne (...), il ne lui manque plus que des dreadlocks et un chien avec un bandana et il pourra aller manifester à Wall Street».

Cette prise de position extrême n'est cependant pas partagée par toute la rédaction de Fox News,parmi lesquels Juan Williams qui estime que la mission du pape serait aussi de protéger la planète.

http://tvmag.lefigaro.fr/le-scan-tele/actu-tele/2015/06/20/28001-20150620ARTFIG00135-pour-fox-news-le-pape-francois-est-l-homme-le-plus-dangereux-de-la-planete.php

 

l'encyclique a été accueillie avec réticence par les climatosceptiques, nombreux aux Etats-Unis. En tête de file : Jeb Bush, le candidat récemment déclaré à la Maison Blanche. En campagne dans l'Iowa (centre) pour la primaire républicaine, il s'est expliqué : «Je respecte le pape, c'est un dirigeant formidable, mais ce problème doit être résolu dans le domaine politique... Je ne vais pas à la messe pour entendre parler économie ou politique». Et d'enfoncer le clou : «Bon, le climat est en train de changer. Je crois qu'il y a des solutions technologiques pour tout, et je suis sûr qu'il y en a aussi une pour ça».

http://www.leparisien.fr/