Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Avignon : le Off a cinquante ans !

25 Juin 2015, 23:13pm

Publié par Grégoire.

Avignon : le Off a cinquante ans !

 

Une conférence de presse du Off, c'est toujours une avalanche de chiffres écrasants! Comment est-ce possible? se demande-t-on chaque année. Et chaque année ça recommence, et ça marche! Greg Germain, président de l'association qui fédère, depuis dix ans, compagnies et salles, Avignon Festival & Compagnies, avait convié la presse hier, dans la salle Réjane du Théâtre de Paris. Les journalistes étaient rares mais au fil du temps, la presse nationale, qui, jusqu'alors, à l'exception deLa Croix, de L'Humanité, du Figaro, ne faisaient guère de place aux créations du Off, s'y est aventurée depuis quelques étés...

Rompu à l'exercice, celui qui est aussi un comédien et metteur en scène très estimé et qui dirige le très actif théâtre d'Avignon qui présente les œuvres de la France d'Outremer à la Chapelle du Verbe Incarné, a pris la parole brièvement, avant de commenter, projections à l'appui, des «camemberts» comme il les nomme, reprenant les statistiques astronomiques de cette manifestation.

Le festival off d'Avignon, est-il, comme le proclament les affiches visibles partout en France, grâce au mécénat de Jean-Claude Decaux, «le plus grand théâtre du monde»? D'autres festivals peuvent revendiquer des chiffres aussi lourds, Edimbourg, notamment.

Mais la particularité du Off d'Avignon est d'avoir grandi en marge du festival créé par Jean Vilar en 1947 et de bénéficier ainsi de la venue de journalistes du monde entier, qui viennent tout de même d'abord pour le «in» et la grandiose beauté de la cour d'Honneur.

C'est un poète, doux et bourru à la fois, qui fut à l'origine du Off. Comme l'a dit en substance Greg Germain: «En créant, le 17 juillet 1966 son texte Statues, André Benedetto ne savait pas qu'il inventait le Off.»

Depuis le Off n'a cessé de gonfler jusqu'à risquer l'explosion. Pour ce jubilé 2015 sont d'ores et déjà prévus: 1071 compagnies, 8000 artistes et techniciens, qui joueront 1336 spectacles. Parmi ces compagnies, 126 viennent de 27 pays étrangers. Les dates sont celles du «in»: 4 au 26 juillet, avec le 3 la fameuse parade d'ouverture. Alors que 192 festivals ont disparu, cette année, en France, le Off demeure un recours essentiel pour les compagnies ou les jeunes isolés qui cassent tous leurs tirelires.

Ils viennent chercher, selon les études menées par Avignon Festival & Compagnies, quatre choses:

- vendre leurs spectacles

- rencontrer le public

- obtenir des articles

- jouer dans la durée

Trois semaines, cela compte et en particulier pour conserver ou acquérir le fameux statut d'intermittent du spectacle. Mais Greg Germain est fin diplomate et il passe vite sur ce dernier point.

À l'heure de l'électronique, des Tweets et des réseaux sociaux en général, Avignon Off demeure une énorme machine papivore. Cette année encore on promet des gestes écologiques, et, la députée-maire PS de la ville, voudrait bien instaurer une certaine harmonie dans l'affichage. Plus d'affiches en plastique et des emplacements dédiés...

On est loin de la joyeuse époque des affichages à la bonne franquette. Flairant le filon, des sociétés sont nées qui organisent ces affichages et tondent un peu plus les jeunes compagnies, obsédées par la communication.

Greg Germain annonce une nouvelle publication tirée à 200.000 exemplaires: Venez quand vous voulez! Elle sera distribuée partout en France, par les mairies et les offices de tourisme.

Et puis, bien sûr, il y a le fameux Programme du Off. Un véritable bottin. Pour y figurer, il faut adhérer à l'association. Une bible pour le festivalier qui y trouve horaires, durée des spectacles, classements par genre, index nombreux, plans, etc. Ce programme: c'est 130 tonnes de papier recyclé! Souvent, jusqu'à présent, ils sont hélas jetés n'importe comment ou brûlés...On va essayer de les recycler encore!

Le Off est essentiel dans l'économie globale de la ville et engendre 1000 emplois. On peut prendre des cartes d'abonnement et bénéficier de prix plus économiques. Ils étaient 52.000 en 2013, 50.000 en 2014 (le conflit des intermittents, les grèves ont refroidi les ardeurs l'été dernier). 694.705 places ont été vendues pourtant.

Bref! Des tonnes de papiers, des milliers de spectateurs. Et beaucoup de rendez-vous spéciaux cette année. 

 

http://pdf Programme du festival OFF d'Avignon 2015

http://www.avignonleoff.com/telechargements/