Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Les grands artistes fixent le soleil comme les aigles

17 Mai 2015, 06:30am

Publié par Grégoire.

 Les grands artistes fixent le soleil comme les aigles
 Les grands artistes fixent le soleil comme les aigles

Le sentiment de la Nature est un patrimoine commun à tous les hommes. Beaucoup le laissent en jachère, ignorant sa valeur morale et même sa valeur matérielle, car l’art est un extraordinaire créateur de richesse. Il est réservé aux artistes de montrer l’étendue infinie de jouissances encore inconnues au grand nombre.

Ainsi, la Nature est un bonheur offert par les dieux à tous les êtres pensants, même aux simples. J’ai entendu quelquefois des paysans de la montagne que j’habite, et qui n’ont certes aucune éducation d’art, parler des spectacles de la Nature, ou mieux des liens qui les attachent à la terre, en des termes d’une véritable éloquence dans leur naïveté émue.

On augmenterait singulièrement le nombre si restreint des joies humaines si, faisant oublier pour quelques instants, les tristesses ou les souffrances dans les alanguissements des âmes détendues, on apprenait aux hommes à regarder la beauté des aurores, l’éclat des soleils couchants, à goûter le charme des fleurs et des verdures, à comprendre la splendeur de la lumière, à suivre la marche de la vie naissante, déclinante, mourante, renaissante, aussi bien que la douceur du rêve et même des illusions ; en leur apprenant, enfin, à observer la nature, dans ses transformations, dans son éternité, et cette ambiance de beauté dans laquelle se meut l’être agissant et conscient.

On embellirait ainsi le pénible, rude, si court et pourtant si long, si difficile et si mouvant passage qui sépare le mystère de l’origine du mystère de la destinée (…)

Il y a la vérité de toujours, la vérité éternelle, comme la nature qui la renferme et dont elle émane ; découverte par le génie de l’homme, dite par lui sous tous les modes de la pensée, elle traverse les siècles. Etoile parfois obscurcie par les ombres nocturnes, son éclat persistant scintille et montre la route des cieux. Les grands artistes fixent le soleil comme les aigles et donnent à l’Humanité souffrante la joie consolante de la vision de la Beauté.

Henri Dujardin-Beaumetz, Ecrits et entretiens