Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Quelque chose vient à tout instant nous secourir.

13 Avril 2015, 06:37am

Publié par Grégoire.

Quelque chose vient à tout instant nous secourir.

 

Une fée s'est penchée sur mon berceau à ma naissance et m'a dit : « Tu ne goûteras qu'à une part minuscule de cette vie et en échange tu la percevras toute. »

 

Je marchais dans le parc de la Verrerie, ma mère à mon bras droit, quand j'ai vu sur ma gauche, vibrant au ras de l'herbe, un papillon dont les ailes violettes ressemblaient au fragment d'une lettre déchirée, tombée d'un ciel mystique. Ma mère marchait si lentement, essoufflée par la pente sur laquelle nous nous étions égarés, que j'ai pu pendant plusieurs minutes exercer avec le même soin ces deux activités qui couvrent le champ de ma vie et ne peuvent jamais être menées de front : être présent à ceux que j'aime, et m'absenter dans la lecture d'un texte écrit ce jour-là à l'encre violette et vibrant d'une vérité insoutenable.

 

La vue d'un demi-cercle noir au cou d'une tourterelle, comme un collier brisé, resserre sur mon cœur l'emprise d'une chose qui me tient depuis toujours sous son charme.

 

Les visages sont les plaques sensibles des âmes – ce sur quoi, après ce qu'il aura fallu de temps et d'obscurité, elles se révèlent.

 

Toute rencontre m'est cause de souffrance, soit parce qu'elle n'a lieu qu'en apparence, soit parce qu'elle se fait vraiment et c'est alors la nudité du visage de l'autre qui me brule autant qu'une flamme.

 

Il y a parfois entre deux personnes un lien si profond qu'il continue à vivre meme quand l'un des deux ne sait plus voir.

 

Christian Bobin, Ressusciter.

Commenter cet article