Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Epier Dieu captif de l'adorable faiblesse des choses et des êtres

7 Avril 2015, 09:01am

Publié par Grégoire.

Epier Dieu captif de l'adorable faiblesse des choses et des êtres

 

"Il n'y a que le ciel qui puisse nous lier les uns aux autres, jetant sur nos âmes assemblées par le hasard d'une rencontre, un filin de lumière, puis tirant d'un seul coup pour tout ramener dans le grand air des paroles vraies, là où seulement il est possible de respirer. Il n'y a que le grave et l'inattendu qui peuvent offrir à nos âmes captives une ouverture sur la vie pure, et c'est ce que le monde, instinctivement, immédiatement déteste.

    Ainsi je laissais faire le hasard qui est un dieu semblable aux moineaux sautillant sur les pavés... Nous sommes à notre naissance plongés dans cette vie comme dans un bain de vérité, et personne ne nous a assuré que ce bain serait toujours, à tout moment, à la température idéale. La vérité est là, à nos côtés, partout, elle baigne nos flancs, rafraîchit nos temps, elle demeure auprès de nous jusqu'à ce que nous prétendions connaître quelque chose qui vaut mieux qu'elle. "Le royaume de Dieu est proche de vous ": j'étais soufflé par cette parole du Christ. Dans les grains serrés de quelques mots, la plus grande vie possible m'était donnée. C'eût été une folie que de chercher plus loin, et cette folie m'avait pris. Cette vie simple qui s'éclaire en s'approfondissant... cette vie qui à chaque seconde multiplie l'affirmation miraculeuse d'elle-même, j'avais commencé à la quitter en rêvant trop de nuits sur les livres et sur l'amour dont ils parlent tant."

Christian Bobin, Louise Amour.