Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Vous ne voyez pas qu’il y a aussi un malade à l’intérieur de vous ?

29 Mars 2015, 06:41am

Publié par Grégoire.

Vous ne voyez pas qu’il y a aussi un malade à l’intérieur de vous ?

« Je vous admire, vous les chrétiens, parce que, en quelqu’un qui a faim ou soif, vous voyez Jésus. Quand vous accueillez un étranger, ou quelqu’un d’étrange, vous accueillez Jésus. Quand vous vêtez quelqu’un qui est nu, vous vêtez Jésus. Je trouve cela très beau, mais ce que je ne comprends pas, c’est que vous ne voyez jamais Jésus dans votre propre pauvreté. Vous voulez toujours faire du bien au pauvre qui est à l’extérieur de vous et, en même temps, vous niez le pauvre qui est à l’intérieur de vous. Pourquoi ne pouvez-vous pas voir Jésus dans votre propre pauvreté ? Dans votre propre faim et soif ? Est-ce que vous ne voyez pas qu’il y a aussi un malade à l’intérieur de vous ? Que vous êtes aussi enfermé dans une prison de peur ? Qu’il y a des choses étranges en vous : des violences, des angoisses, des choses que vous ne contrôlez pas et qui sont étrangères à votre volonté ? Il y a un étranger à l’intérieur de vous, et il s’agit d’accueillir cet étranger, de ne pas le mettre à la porte, de ne pas nier son existence, de savoir qu’il est là, de l’accueillir et de voir Jésus en lui. »

Extrait d’une correspondance de Carl Jung