Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

Le deuil de l'idéologie de l'amour...

21 Février 2015, 07:26am

Publié par Fr Greg.

Le deuil de l'idéologie de l'amour...

"Croyez vous en un Dieu qui se laisse vider de sa toute-puissance pour vivre et porter l'homme abandonné sur une croix? 

Votre foi au Christ, est-elle acceptation d'une perte vécue comme irrémédiable? 
Votre amour pour Jésus est-il acceptation d'être un amour défaillant, infidèle, mort, déçu, incapable...? 
Consentez vous à perdre l'assurance de vivre dans un amour absolu, parfait et jamais défaillant? 
N'être rien. (comment une ombre serait-elle aimée?)
Ne rien comprendre. (comment croire en un Dieu-amour aussi fantasque?)
Ne rien valoir. (comment une nullité pourrait-elle aimer?)
S'avouer vaincu. 
Céder le terrain sans m'épuiser à remplir le vide."
 
Lytta Basset, La fermeture à l'amour.
 
 
La théologie aujourd'hui court le risque d'être assimilée à un champ de recherches purement académique, et de spécialistes...
 
Lytta Basset propose à la théologie de relever le défi pratique que représente la fermeture à l'amour. Il s'agit d'abord de consentir à une déconstruction de l'idéologie de l'amour, en effet, on nous prêche "d'aimer sans retour, d'aimer de toutes nos forces, d'une manière telle que l'amour devient un projet, une idéologie destructrice, désespérante... bref, le commandement de l'amour est devenu une super morale stoïcienne, du "il faut que, y'a qu'a faut qu'on..." 
 
De quelle manière peut-on sortir de cette fausse réthorique et faire connaître l'accès à la source inconnaissable de l'amour ?

Trois prédications sur le même thème prolongent son propos.
G.