Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

« Ce sont nos enfants qui ont tué nos enfants »

17 Janvier 2015, 07:28am

Publié par Fr Greg.

« Ce sont nos enfants qui ont tué nos enfants »

Ces gens qui cèdent à l’ignominie, qui ont le cœur injecté d’un mauvais sang, font partie de notre humanité. Nous en sommes responsables. Chacun de nous a contribué à les fabriquer.

L’erreur, c’est de dire : « Nous sommes le bien » ; « ils sont le mal ». Car s’ils sont le mal absolu, nous les excluons de l’humanité et ils nous lavent de tout. Or l’inhumain est le propre de l’humain.

J’ai une peine immense pour ceux ont été tués, mais il n’y a pas une ligne infranchissable entre les victimes et les bourreaux. C’est la même humanité qui souffre, comme un corps commun. Ces gestes inqualifiables sont nés sur un humus terrifiant d’abandon, de détresse matérielle, spirituelle, mentale.

Ces extrémistes ont cherché la force, la puissance dans les textes saints, car elle y est présente. Mais ils commettent une faute majeure de lecture : c’est cela l’intégrisme, une lecture mortifère, rigide des textes. Une religion n’a de sens vivant qu’à épouser la vie. L’intégrisme est une maladie de l’esprit, une pétrification. Tous les intégrismes sont détestables.

Nous pouvons rester unis dans le calme, la parole, la tentative de comprendre – sans le justifier - l’incompréhensible. Une fois la vague immense d’émotion passée, il va bien falloir réfléchir sur la manière dont nous vivons tous. Pourquoi avoir mis notre cœur à des milliers de kilomètres de nous ? Pourquoi avons-nous tout abandonné à l’argent ? Comment s’étonner que certains qui ne peuvent accéder à la richesse deviennent des fous furieux ?

La vague de personnes qui a manifesté pacifiquement montre qu’une autre société peut exister. Le divertissement a laissé la place à la gravité. La vie pendant les heures dures retend la psyché humaine. Un chrétien doit lutter contre ce que promeut la société actuelle : l’argent, le spectaculaire comme le fait le pape aujourd’hui. Une autre vie est possible.

Christian Bobin, 15 Janvier 2015, Pélerin.com