Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
QUE CHERCHEZ-VOUS ?

"La chaste vie de Jean Genet" à la cour d'honneur du Palais des Papes!

27 Juillet 2014, 11:48am

Publié par Fr Greg.

"La chaste vie de Jean Genet" à la cour d'honneur du Palais des Papes!

Extraits:

« On dit que plus un rosier souffre et plus il donne de belles roses. Les jardiniers le savent, qui en plantant cet arbuste lui flanquent rituellement quelques coups, du plat de la pelle. Ainsi en était-il de Genet : chaque heure de souffrance à Mettray, pinçant les cordes de ses nerfs, faisait croître son génie. Bientôt il tirera lui-même de son désespoir, comme d'une harpe merveilleuse, les sons mélodieux du malheur. »

 

À la fin de sa vie, le vieux vagabond était revenu huit fois à Alligny saluer secrètement le petit paysan dévoreur de livres qu’il avait été, enchaîné à la banalité de son village comme un saint au lieu de son ravissement. Combien lui avait-il fallu d’épreuves avant de devenir ce vieillard inconnu, acclamé par les battements d’ailes des papillons ! [...] Au coeur de son oeuvre blasphématoire, il avait caché - comme une fleur séchée dans le bréviaire d’un hérétique - cette déclaration d’homme du blâme : « Si vous saviez fouiller dans l’ordure, que j’accumule exprès pour mieux vous défier et vous bafouer, vous y trouveriez mon secret, qui est la bonté. 

« La chasteté est moins l’abstinence que la grâce de laisser tout ce qu’on touche d’une pureté de neige : la surnaturelle impossibilité de souiller la vie quoi qu’on fasse. »

"La chaste vie de Jean Genet" à la cour d'honneur du Palais des Papes!

« Je crois qu’on écrit d’abord pour s’aider soi-même, ensuite, dans le meilleur des cas, et si on en est capable, pour aider les autres. » 

 

« Je ne parle pas d’une beauté académique, mais de l’impalpable — innommable — joie des corps, des visages, des cris, des paroles qui cessent d’être mortes, je veux dire une joie sensuelle et si forte qu’elle veut chasser tout érotisme. » 

 

A travers Jean Genet, une vraie figure du Christ pauvre, ce "délinquant spirituel" venu confondre les puissants et se mettre à genoux devant les pauvres, dénonçant l'inhumanité de ceux qui se prétendent "du coté du Bien", Lydie Dattas nous propose une grande lecture de ce saint des temps modernes qui touche autant à la petite Thérèse qu'a Marie Madeleine, à Benoit Labre et à François d'Assise. 

 

à Lire sans retenue!

"La chaste vie de Jean Genet" à la cour d'honneur du Palais des Papes!
"La chaste vie de Jean Genet" à la cour d'honneur du Palais des Papes!